LE site qui parle de l'ESE Foot Saint-Jory !

Coupe de France - Tour 1 / Dimanche 26 août 2018
ST-JORY 3 - 1 Ent. Landorthe / Lab. / Est. / Sav.
Les buteurs
Maxime Pavageau Thomas Rossignon Nuno Machado Azevedo
Les cartons
Olivier Dubois Yohan Rivero Jordan Birabet
La compo


Le p'tit résumé :
Gonflés à bloc avant le match, les saint-joryens démarre pourtant la rencontre avec une pointe d'appréhension et subissent un léger pressing des visiteurs. Au bout d'une minute, une mauvaise relance des Rougébleus plein axe entraîne la première sueur froide dans les rangs Rougébleus (pourtant il commence à faire chaud !). Heureusement, Birabet revient bien pour tacler et couper l'action.
Mais après 5 minutes de jeu, sur un long ballon aérien, le portier local se lance dans une sortie aérienne jusqu'à l'entrée de la surface. Se pensant peut être tout seul, il sort tranquillou mais se fait devancer par l'avant centre visiteur qui marque de la tronche dans le but vide (0-1).
On se disait alors que la partie allait être longue, d'autant plus que pendant une dizaine de minutes, les locaux paraîssent un peu sonnés par cette entâme de match un brin foirée... mais en face, Landorthe ne profite pas des tergiversations saint-joryennes et se contente de gérer en balançant de temps en temps de grands ballons devant. La maitrise du ballon revient donc aux locaux qui ne parviennent pas à s'approcher suffisamment du but adverse pour être dangereux.
Aidés du vent et voyant le gardien adverse régulièrement trop avancé, les Rougébleus tentent tout de même trois superbes frappes de loin (40-45 mètres) pour le lobber, mais à chaque fois il réussira à claquer le ballon au tout dernier moment.
Rossignon aura bien quelques situations intéressantes, mais encore en manque de rythme (normal on est encore en pleine prépa !), il ne réussit pas à les exploiter pour tester le gardien visiteur de prés.
Et c'est un peu frustrés mais confiants que les saint-joryens atteignent la pause avec ce retard de un but.

Cette mi-temps est l'occasion de voir les leaders s'affirmer dans les vestiaires pour remobiliser et regonfler à bloc l'ensemble du groupe. La partie reprend avec un changement : Nérin sort, Fedou prend sa place au milieu à côté de Bougel et Lecossier rentre sur un côté.
Au bout d'une minute, Dubois cherche Machado (rentré à la place de Combettes) sur le côté gauche à 45 mètres des buts adverses. Il pense avoir raté sa passe mais d'un contrôle, Machado efface son défenseur, gagne 15 mètres et envoie une passe à mi-hauteur dans l'axe pour Pavageau. Et là, c'est le bijou du jour !
Pavageau fait un petit contrôle pour se mettre en position de frappe et il balance une reprise légèremment extérieur qui va se loger dans la lunette du gardien visiteur ! Splendide (1-1) !
Tout le monde est ragaillardi par cette égalisation et la domination locale se poursuit avec un peu plus de punch sur le plan offensif. En face, c'est toujours la même rengaine, de longs ballons dans la profondeur pour leur n°11 qui va à deux mille ou de longs ballons aériens pour une déviation de leur n°9. Bref, St-Jory est peu inquiété.
Il faudra attendre la 25e minute pour que la partie se débloque. Bien servi sur son côté droit, Rivero déborde et, d'un maitre-centre, dépose le ballon sur la tête de Rossignon qui n'aura plus qu'à assurer pour marquer le (2-1) !
Le plus dur est fait parce que, honnêtement, on ne voyait pas comment les visiteurs pouvaient égaliser...Seuls les coups de pieds arrêtés leur permet de mettre en danger des saint-joryens sérieux et appliqués... ou sur des maladresses ! Comme cette relance complètement ratée de Birabet plein axe qui permet aux n°9 de Landorthe de filer au but. Mais Birabet se rattrappe par un joli tirage de maillot qui offre néanmoins un bon coup-franc à l'entrée de la surface. Et contre toute attente, l'arbitre ne sort que le jaune !
Heureusement, car sur le coup-franc, Fusier repousse difficilement plein axe mais Birabet, le seul Rougébleu qui a suivi, est encore là pour enlever le ballon devant les attaquants adverses ! Ouf !
Un autre coup-franc (au-dessus) et un corner viendront mettre un petit coup de pression sur la défense saint-joryenne avant que Machado profite d'une passe en retrait au gardien mal assurée de la défense de Landorthe pour planter le but de la délivrance (3-1) !

Le match s'achèvera quelques minutes plus tard sur ce score en faveur des locaux, sous les vivas d'un public en délire, sous les ovations et les cris de supporteurs en folie et en liesse... quoi ? On en rajoute ? Si peu....

La moyenne d'âge :
28,71 ans !