LE site qui parle de l'ESE Foot Saint-Jory !

Coupe de France - Tour 2 / Dimanche 02 septembre 2018
ST-JORY 2 - 5 Mahorais Tlse
Les buteurs
Nuno Machado Azevedo Nuno Machado Azevedo
Les cartons
Brice Bougel Thomas Rossignon Jordan Birabet
La compo


Le p'tit résumé :
Une semaine tout juste après leur victoire au premier tour, les Rougébleus retrouvaient la Coupe de France pour le tour numéro 2, encore à domicile, contre la formation des Mahorais de Toulouse.
Une équipe qui évolue un niveau en-dessous (D4) des saint-joryens mais qui ont déjà éliminés au tour précédent le TF Compans, équipe de D3 comme St-Jory. Les locaux sont donc prévenus et malgré quelques absences de marque, c'est une fois encore gonflés à bloc qu'ils abordent cette rencontre.

Coach Mouret veut imposer un fort pressing de la part de ses joueurs sur l'équipe visiteuse d'entrée de match pour les surprendre et les prendre à la gorge sans les laisser respirer. Après 5 premières minutes plutôt dans le bon tempo, les visiteurs trouvent peu à peu leurs marques et mettent la main, euh le pied plutôt, sur le ballon.
Derrière, ça commence à tanguer du côté des Rougébleus mais ça ne chavire pas encore. Et sur un ballon gratté dans les pieds d'un défenseur mahorais à 25 mètres des buts, Nuno Machado Azevedo s'en va tromper les gardien visteur et ouvre ainsi le score pour son équipe (1-0, 8e).
La joie sera toutefois de courte durée puisque 4 minutes plus tard, sur une action menée côté gauche de la défense saint-joryenne, cette dernière se montre fébrile et sur le centre, l'égalisation des visiteurs est confirmée (1-1, 12e).
Les visiteurs prennent alors le contrôle du match et font preuve de plus d'envie et de volonté dans les duels, dans l'impact physique et dans les déplacements. Seuls quelques éléments Rougébleus réussissent à rivaliser un peu mais c'est trop peu et la domination des mahorais est sans appel.
Heureusement, sur un nouveau centre repris de la tête par l'attaquant mahorais, Florian Fusier veille et d'une parade réflexe permet à son équipe de rester dans le match.
Après quelques remaniements tactique autour de la demi-heure de jeu, les locaux sortiront un peu la tête de l'eau mais il est toujours aussi difficiles de menacer l'arrière garde des bleus ciel et la pause sera atteinte sur ce score de parité.

La reprise du deuxième acte sera douloureuse pour les saint-joryens qui revinrent pourtant confiants sur le terrain. Hélas, sur un corner bêtement concédé, le marquage saint-joryen est aléatoire et personne se saute sur le centre. L'attaquant visiteur a donc tout le loisir de mettre un joli coup de casque pour donner l'avantage à ses troupes (1-2, 49e).
Et la main mise des Mahorais de Toulouse sur ce match se fait de plus en plus importante et St-Jory ne parvient que trop péniblement à conserver le ballon. Très rapidement, les visiteurs récupèrent la gonfle et jouent vite vers l'avant pour profiter de la vitesse de leurs attaquants.
Et cela fonctionne puisqu'en défense, ça souffle du côté des Rougébleus et les offensives se multiplient dangereusement. Et c'est pourtant sur une tentative lointaine que les bleus ciel parviendront à creuser l'écart. Ils récupèrent la gonfle aux 45-50 mètres et le milieu de terrain des mahorais s'apprête à effectuer une nouvelle longue ouverture. C'est aussi ce que doit penser le portier saint-joryen qui s'avance vers l'entrée de sa surface de réparation. Malheureusent, point de longue ouverture en vue mais une grosse frappe lobée qui, portée par un léger vent favorable, laissera Fusier impuissant dans les bois saint-joryens (1-3, 68e).
Les Rougébleus accusent le coup et on se demande comment ils pourront recoller au score pour aller chercher la qualif. Après une dizaine de minutes de tergiversations, les locaux réussiront à réduire la marque d'une puissante frappe de Nuno Machado Azevedo bien décalé côté droit par Thomas Rossignon (2-3, 80e).
Le match est relancé pense-t-on !
Et alors que St-Jory repart à l'assaut pour trouver l'égalisation, il se fera contrer trois minutes plus tard pour accuser à nouveau un retard de deux buts (2-4, 83e).
Puis un coup de poignard ne venant jamais seul, les saint-joryens céderont une 5ème fois, la défense des Rougébleus commençant à être sérieusement démobilisée (2-5, 86e). Les ultimes minutes de cette partie seront très longues pour les locaux qui éviteront de peu une déroute totale tant les visiteurs auraient pu aggraver la marque sans une maladresse surprenante.

Le score final est toutefois sans appel pour des saint-joryens qui n'auront réussi à entretenir l'illusion qu'une mi-temps. Il reste encore du travail à accomplir côté Rougébleu et il faudra s'y atteler sérieusement pour débuter de la meilleure des manières le championnat le 16 septembre prochain !

La réaction de Coach Mouret :
" Je m'attendais à ce genre de match où nous allions être bousculé dans l'aspect athlétique, et là, nous n'avons pas rivalisé, ou trop peu. Quand on ne gagne (ou dispute) qu'un duel sur quatre, il est difficile de l'emporter. De plus, dans l'utilisation du ballon nous avons été bien trop maladroit pour avoir une maîtrise sur le jeu.
Je note quand même quelques séquences intéressantes sur lesquelles il va falloir s'appuyer pour travailler. Les Mahorais ont, en plus, fait preuve d'un grand réalisme. Bravo à eux.
Je reste quand même positif car il faut être constructif après une défaite et non abattus. Alors oui ça fait mal de perdre comme ça ! Mais n'est ce pas un mal pour un bien ???
L'avenir nous le dira... ""


La moyenne d'âge :
28,71 ans, tout pile pareil que la semaine dernière pour le 1er tour de la Coupe de France.