LE site qui parle de l'ESE Foot Saint-Jory !

Le p'tit résumé !
Enfin !
On est tout de même déjà arrivé à la moitié du mois de septembre, et il était grand temps que le championnat reprenne ses droits du côté de St-Jory. Car si la Coupe de France avait fait naître un peu d'espoir fin août, elle avait ramené tout le monde sur terre au tout début du mois de septembre.
Les Rougébleus avaient donc hâte de retrouver la rassurante routine du championnat d'autant plus qu'ils vont avoir à apprivoiser un nouveau niveau suite à la montée obtenue en fin de saison dernière.
Et pour ce premier rendez-vous, les saint-joryens retrouvent des launaguétois qui sont montés avec eux et qu'ils avaient su maîtriser par deux fois en 2017-2018.

Mais la donne a changé à l'intersaison et la préparation n'est pas encore optimale du côté de St-Jory. Par ailleurs, Thomas Rossignon, prévu dans le groupe pour cette rencontre soit subir les aléas des transports ferroviaires et ne pourra être présent en temps et en heure. Gautier Prugnières, présent à l'heure du RDV par hasard, sera donc intégré dans le groupe pour pallier cette péripétie.

C'est donc sous un soleil clinquant et une température quasi caniculaire que la partie démarre. D'emblée, les locaux s'emparent du ballon et le confisque allègrement pour s'installer dans le camp des visiteurs. Enfin, c'est ce que l'on pense tant les saint-joryens combinent bien au milieu de terrain et se montrent présents dans les duels. Cependant, ils ne parviennent que trop rarement à s'approcher du gardien launaguétois pour pouvoir le mettre en difficulté. Seules quelques lointaines tentatives viennent ponctuer les efforts saint-joryens mais sans réelle conviction.
Puis surtout, on s'aperçoit au fur et à mesure que Launaguet est bien en place et laisse volontairement le ballon à son hôte du jour pour attendre le bon moment pour venir le croquer.
Cet instant arrivera à la 20e minute : sur un ballon perdu à 25 mètres des buts saint-joryens, l'avant centre launagétois s'infiltre dans la défense locale et pénètre dans la surface de réparation. Venant de son côté gauche, Lecossier intervient d'un tacle rageur....un peu trop rageur d'ailleurs puisque l'arbitre désigne le point de pénalty.
Malgré une frappe peu appuyée, Charbonneau est pris à contre pied et Launaguet mène ainsi à la marque (0-1, 20e).
Dés lors, les saint-joryens commenceront à perdre leurs nerfs et leur jeu va se déliter peu à peu. Chacun commente à la fois les décisions arbitrales, le comportement des adversaires et invectivent ses coéquipiers. Autant de signes qui mettent en évidence un déficit foncier des locaux qui s'énervent inexplicablement et qui en oublient de jouer.
Dans la foulée de ce premier but, les launaguétois se procurent une énorme occasion mais après une belle combinaison opérée sur le côté gauche saint-joryen ponctuée d'une reprise de la tête, les Rougébleus peuvent souffler en voyant le ballon passer au ras de la lucarne de Charbonneau !
Jusqu'à la pause, St-Jory s'appropiera toujours autant le ballon, mais le mouvement et la disponibilité sont de moins en moins visibles. La solution s'oriente quasi exclusivement vers des longs ballons qui inévitablement sont perdus et reviennent dans les pieds des visiteurs.
C'est dans cette configuration que la pause sera sifflée, avec ce score en faveur des visiteurs et des locaux de plus en plus à la peine malgré une grosse possession.

Au retour des vestiaires, Coach Mouret opère deux changements : Pavageau sort, Dubois rentre au milieu aux côtés de Bougel, Fédou monte à la place de Pavagean et Saint-Germain remplace Méconté.
Par ailleurs, Captain Doudoux, actuellement blessé, est venu mettre un coup de semonce pendant l'intervalle pour booster ses troupes qu'il trouve amorphes. Une intervention bienvenue mais dont l'effet sera rapidement annihilé puisque 6 minutes aprés la reprise, Launaguet double la mise.
Sur un long ballon aérien venu de l'arrière, Abrate, sur le recul, apprécie mal la trajectoire du ballon et se fait lobber. L'avant centre visiteur récupère la gonfle et tente un lob sur Charbonneau qui est sorti aux devants de l'adversaire. Par miracle, le portier Rougébleu freine la course de la balle qui rebondit juste derrière lui. Mais la défense saint-joryenne n'y croyait sans doute pas et n'a pas suivi l'action jusqu'au bout. Le ballon est alors repris par l'attaquant launaguétois qui s'empresse d'aggraver le score pour les locaux (0-2, 51e).
Le chemin vers la fin de la partie ne sera alors qu'un paysage monotone et sans relief puisqu'en dépit d'une possession toujours largement à son avantage, St-Jory sera incapable de faire vaciller un bloc launaguétois bien en place et qui se porte de moins en moins souvent dans le camp adverse.
Lancien, Machado Azevedo ou Saint-Germain auront bien quelques opportunités mais le manque de spontanéité dans le dernier geste ne peur a pas permis de réduire la marque.
C'est donc avec un petit goût d'inachevé que tombe le rideau de cette 1ère journée en espérant des jours meilleurs pour les Rougébleus !

L'avis du Coach Mouret :
"Le football est particulier quand même ! Nous avons eu la possession les trois quart du match et nous nous sommes fait punir sur deux erreurs défensives.
Nous avons tout de même eu énormément de mal à mettre en défaut ce bloc bas de Launaguet. Ils ont très bien défendus. Dans l'état l'esprit, ils ont été meilleurs que nous rien à dire.
Par contre, si nous ne faisons pas preuve de plus de maîtrise dans notre comportement, nous allons au delà de biens des mésaventures. Cela montre bien que moralement nous sommes fragiles pour le moment. A chacun de faire un travail sur lui même et d'apprivoiser cette frustration. On aura des situations compliquées tout au long de la saison. A nous de les affronter avec patience et lucidité.
On sait que nous avons des qualités mais en district ce qui fait la différence, c'est l'état d'esprit du groupe.
Et pour l'instant...il y a du travail."


La moyenne d'âge :
27,93 ans !