LE site qui parle de l'ESE Foot Saint-Jory !

J6 / Samedi 18 novembre 2017
Brax II 2 - 1 ST-JORY II
Les buteurs
Yvan CZAPCZYK
Les cartons
Néant
La compo

1. Frédérick ROQUECAVE
2. Rui Manuel FERNANDES ESTEVES
3. Yohan RIVERO (cap.)
4. Anthony MAGLOIRE
5. Sébastien BERTHUY
6. Guillaume COURTOIS
7. Jason BARD
8. Valentin BERTHOUMIEU
9. Yvan CZAPCZYK
10. Alexandre CZAPCZYK
11. Romain LAGRASSE

Remplaçants :

12. Romain RENUT
13. Jérôme NAYLIES
14. Tony DUHAR

   Le coefficient de maturité   
Il s'en est fallut de peu ! Avec le groupe initial, la moyenne d'âge aurait du être la plus jeune depuis le début de la saison.
Mais avec le rappel de dernière minute de Jérôme Naylies, à la place de Robin Lau (contraint de déclarer forfait suite à une blessure au travail), la moyenne d'âge est repassée à 27,85 ans, la 5e plus jeune de la saison.

   L'avis de coach Jonathan   
" Début de match equilibré, les deux equipes se regardent. On fait des différences individuelles, notamment grâce à la pointe de vitesse de Jason.
On prend l'avantage dans le 1er quart d'heure grâce à un coup franc joué rapidement dans l'axe du terrain et conclu par Yvan. Un avantage que l'on n'arrive pas à maintenir, Brax egalise 10 minutes apres l'ouverture du score suite à une relance dévissée.
Sur le terrain nous n'avons pas les contres, on ne saute plus dans les duels aériens, il y a un espace entre défenseurs et milieux de terrain, ce qui nous pousse à balancer des longs ballons et rendre les ballons aux adversaires. On rentre à la mi-temps à 1-1.
Seconde mi-temps, on rentre beaucoup mieux dans les intentions de jeu, il ne manque plus que l'occaz qui nous donnera l'avantage. Nous trouvons beaucoup plus nos milieux, les joueurs arrivent à combiner sur les côtés en s'apuyant sur nos milieux. Malheuresement ce temps fort ne donnera rien et on retombe dans nos défauts de 1er mi-temps, on devient spectateur du match, on ne gagne plus les duels, la transmission devient approximative, nous ne conservons pas longtemps le ballon.
Suite à une mauvaise communication sur un ballon aérien entre Seb et son gardien, ainsi que Magloire, un attaquant adverse s'empare du ballon seul devant le gardien et marque le but du 2-1. Aprés le 2-1, on essaye de revenir dans le match, les joueurs s'engagent un peu plus mais rien à faire, il est trop tard et meme les deux changements tactiques de fin de match n'apporteront rien. 2-1 c'est la fin. "