LE site qui parle de l'ESE Foot Saint-Jory !

FINALE / Dimanche 17 juin 2018
Rieux 2 - 1 ST-JORY
Les buteurs
Jordan Birabet
Les cartons
Jérémie Despons Anthony Magloire Nuno Machado Azevedo Brice Bougel Jordan Birabet
La compo

1. Julien INTINI
2. Thomas GASTON
3. Gautier PRUGNIERES
4. Anthony MAGLOIRE
5. Clément ABRATE
6. Brice BOUGEL
7. Jérémie DESPONS
8. Jordan BIRABET
9. Yohann LANCIEN (cap.)
10. Thomas ROSSIGNON
11. Nuno MACHADO AZEVEDO

Remplaçants :

12. Jason BARD
13. Jérôme PANIN
14. Yohan RIVERO

   Le ptit résumé   
L'ESE Saint -Jory avait la possibilité de gagner un trophée, contre Rieux, après sa belle saison et de rendre un dernier vibrant hommage à Xavier Manzanares.
Avant la rencontre, un magnifique hommage en l'honneur de ce dernier a été rendu avec des tee-shirt pour tout le club et une minute d'applaudissements que tout un stade a respecté. Un beau moment !

Le match débute alors avec la rudesse que l'on attendait. Autant d'un côté que de l'autre, les duels étaient le nerf de cette rencontre.
Aux alentours de la 20ème minute, Despons bouscula un attaquant de Rieux dans la surface. Pénalty pour les noirs et blancs. Celui-ci sera transformé. (1-0) pour Rieux.
Les saint-joryens essayent ensuite de planter quelques banderilles mais en vain. Ils ratent même un pénalty par Abrate, qui abandonna ses coéquipiers suite à une blessure avant la fin du premier acte.

Lors de la reprise, les Rougébleus dominent territorialement et se créent plusieurs opportunités par Bougel, Lancien, Despons ou encore Birabet qui a vu sa splendide tête sauvée sur la ligne par un défenseur adverse.
Les possibilités sont là mais le réalisme est absent, et surtout, le gardien adverse réalise des prouesses.
Les hommes de Mouret seront quand même récompensés par une réalisation de Birabet suite à petit cafouillage. (1-1) !
On se dirigeait tranquillement vers la séance de tirs aux buts lorsque le grand attaquant adverse crucifia de la tête Intini sur la dernière action consécutive à un coup-franc. (2-1), la messe était dite et l'ESE s'en mordait les doigts....
Quel dommage car malgré de nombreux absents, les saint-joryens avaient la place pour remporter cette rencontre.

   L'avis de Coach Mouret  
" Le sentiment qui prédomine est la déception bien sûr car on fini la saison sur un échec mais avec le recul beaucoup de paramètres ont été en notre défaveur.
Quand on pense que notre denier match était le 19 mai, un mois avant ! Il est indéniable que le manque de rythme s'est cruellement fait sentir pour beaucoup de joueurs à des niveaux inégaux en matière de foncier.
Cela a forcement joué sur notre lucidité. Nous avons fait preuve également de trop de tension et de fébrilité dans de nombreux domaines.
Je suis aussi déçu que le groupe n'est pas pu glaner le trophée pour Xavier mais le football est comme ça, il faut s'en accommoder.
Par contre, le domaine dans lequel je suis le plus déçu, voire même en colère, c'est l'attitude, le comportement. Mais pas que les joueurs ! Le public, tous les gens autour du terrain !!! Quel tristesse que d'entendre tous ces noms d'oiseaux avec des enfants à côté d'eux !!! Les joueurs, pour essayer de les défendre, même si je suis loin de cautionner toutes ces sorties verbales, eux fournissent des efforts et sont moins lucides au fur et à mesure du match. Mais quand je vois, ou j'entends, toutes ces personnes qui parlent, crient, insultent gratuitement des hommes qui sont la pour une passion commune, le football, je me dis que ce sport rend les gens fous ! Quand j'entends mon fils dire
"Pourquoi les gens insultent les joueurs ?", j'ai mal à mon sport !
De plus, quand un événement est organisé par les hautes instances qui nous dirigent, on a le devoir de montrer une autre image ! Là, on s'est raté !
J'irai même plus loin, si ça peut faire réagir certains. Toutes les paroles échangées toute l'année pour corriger notre comportement sont passées aux oubliettes en 95 minutes ! Tout un travail à revoir !
Côté sportif, j'ai le sentiment que malgré les absents nous étions supérieurs mais quand on ne marque pas, on doute et on s'expose surtout compte tenu de notre déficit foncier et des qualités valeureuses de notre adversaire du soir.
Il ne fallait pas grand chose pour faire basculer le match dans notre sens.
Une autre déception, nous sommes tombé dans leur jeu. Jouer long et direct, ça on ne sait pas faire. Peu de jeu à mettre à notre actif.
Maintenant, on va profiter des vacances après cette année usante psychologiquement pour ma part ! Je suis sec et fatigué moralement. psychologiquement Il faut que je coupe pour me ressourcer et attaquer la saison prochaine avec plus de fraîcheur que je ne finis celle-ci.psychologiquement Je voulais également remercier O'Sports qui a fait un magnifique geste en offrant les tee-shirts à l'effigie de Xavier. C'est classe ! "


   Le coefficient de maturité   
29 ans tout pile pour cette finale de championnat !