LE site qui parle de l'ESE Foot Saint-Jory !

Que deviens-tu ?

Nom de nom ! Encore une nouvelle rubrique sur le site de l'ESE, c'est incroyablement dingue toute cette efferversence !
Est-il besoin d'en préciser le contenu après en avoir lu le titre ?? Bon, ok, juste pour préciser, nous prendrons ici des nouvelles sur un ancien du Clup, qu'il eut été joueur, entraîneur, dirigeant ou tout cela à la fois !


29/05/18 : Que deviens tu ? David RALUY (39 ans)

  Associé à son ami Yves Ciutat, il fit donc partie du tandem d'entraîneurs qui a permit à l'équipe fanion Rougébleue de monter en 1ère Division. Et cette montée était donc la dernière vécue par le groupe seniors saint-joryen jusqu'à ce qu'un certain Patrick Mouret parvienne à les imiter. Après avoir consulté Yves Ciutat en ouverture de cette rubrique, qui de mieux que son compère de toujours pour la cloturer pour cette saison 2017-2018 ?
Retiré des terrains et désormais exilé du côté d'Agen avec sa petite famille, David se montre toujours aussi lucide, franc et exigeant dans son discours. Mais ça, c'est parce qu'il est toujours attaché à ce Clup de l'ESE !

1/ David, ta vie professionnelle a t-elle changée depuis ton départ du Clup ?
Oui, plusieurs fois même. J'ai tendance à m'ennuyer rapidement sur mes postes de travail quand je n'apprend plus rien. Je travaille actuellement au service des impôts des entreprises d'Agen en tant qu'agent administratif.

2/ As-tu des projets professionnels ou personnels ?
Au niveau professionnel, je viens de réussir un nouveau concours afin d'occuper un poste de contrôleur. Je dois partir en formation 7 mois à partir du 1er octobre prochain, et cela devrait être à Clermont-Ferrand.
Au niveau personnel, non aucun pour le moment, je m'occupe de mon garçon de 3 ans et de ma petite fille de 7 mois.

3/ Comment occupes tu ton temps libre maintenant ?
Hein ? De quoi tu parles ? :-D Malheureusement, je n'en ai plus. Je consacre tout mon temps à mes 2 enfants.

4/ Les terrains te manquent-ils ?
Plus trop, surtout après ces longs mois de pluie !
Je pense que je reviendrai peut-être sur un terrain si un de mes enfants veut pratiquer le foot.

5/ As-tu coupé totalement du football ou gardes-tu un lien avec ce dernier ?
Oui, on peut dire que j'ai complètement coupé avec le foot.

6/ Suis tu encore le club ?
Oui, de temps en temps, je regarde les résultats et le classement de l'équipe 1.
Depuis plusieurs saisons, j'espère ne plus être (avec mon ancien acolyte Yves) le dernier entraîneur du club à avoir vécu une montée avec l'équipe 1

7/ Si oui, quel est ton avis sur le club actuellement ?
Puis-je avoir un avis en n'étant plus membre du club ?
Même si cela pourra paraître sévère, j'ai tendance à penser que le club n'a malheureusement pas évolué.
Les déboires de la fin de saison passée avec la "non-montée" de l'équipe fanion atteste mes propos.
L'équipe fanion évolue un niveau en dessous et on ne peut pas dire que l'école de foot se soit vraiment développée.(Entretien réalisé en mars dernier)

8/ Que manque t-il au club pour franchir un palier à tous les niveaux (structures, séniors, école de foot) ?
J'ai tendance à penser que tout club ne peut se développer qu'en ayant de nombreux dirigeants de qualité à sa tête.
Ce ne sont pas un entraîneur ou un joueur providentiel qui pourront changer profondément le club. Ils ne seront que de passage.
Développer l'école de foot et avoir une équipe par catégorie de jeunes feraient énormément de bien au club et à ses équipes séniors.

9/ As-tu eu des regrets lorsque tu faisais parti du club ?
Avec le recul, peut-être aurais-je dû faire preuve de moins d'exigence, mais on ne se refait pas. Je suis entier, et si je m'investis, j'ai toujours tendance à le faire à fond.
Heureusement, j'ai pu compter sur mon acolyte Yves qui a su intelligemment mener la barque jusqu'au bout.

10/ Saint-Jory aura t-il la chance de te compter à nouveau dans ses rangs un jour ?
Je pense que cela va être difficile compte tenu de mon éloignement géographique.

11/ La dernière question est à toi. Tu peux poser une question à un membre du club et les responsables du site publierons la réponse de l'intéressé. A toi !
Je souhaiterais profiter de ces quelques lignes afin de saluer les dirigeants et les joueurs que j'ai pu côtoyer lors de mes 2 passages au club.
Je regrette de ne pas avoir la possibilité de venir au club les voir. Je pense notamment à Jordan qui a été un capitaine et surtout un homme exemplaire. Je pense bien évidemment aussi à Michel et Cathy mais pas qu'eux. Je vais éviter de lister toutes les personnes que j'aurais plaisir à revoir pour ne pas prendre le risque d'en oublier certaines !


22/03/18 : Que deviens tu ? Aly KEITA (32 ans)

  Sa dernière licence à l'ESE remonte maintenant à la saison 2010-2011. Passé (un peu) par le voisin Castelnau d'Estretefonds et par Launaguet, il émigra ensuite dans la région parisienne pour pouvoir enfin supporter librement son club de coeur : le Paris Saint-Germain ! Bon ok, c'est plutôt pour raisons professionnelles qu'il fit ce choix, mais il n'empêche, Aly (ou Alain pour Jérémie Despons !) reste un ardant supporter du PSG, chose dont personne à St-Jory ne lui tient rigueur tant il est apprécié, aimé et choyé dés qu'il repasse par là.
Et alors que la Coupe du Monde en Russie arrive à grands pas, c'est dans cette terre froide (d'un point de vue météorologique hein !) mais certainement accueillante que l'on retrouve notre journaliste préféré avant, peut être, de le retrouver plus en forme que jamais !

1/ Aly, ta vie professionnelle a t-elle changée depuis ton départ du Clup ?
Oh oui ! Je me suis d'ailleurs "fait les dents" : sur le site de l'ESE via "l'édito d'Aly" lors de la saison 2010-2011. Depuis j'ai roulé ma bosse en écumant les rédactions à Paris (Gentside, BFM Business, Metronews Sport, LCI.fr). Aujourd'hui, je suis Journaliste-freelance et correspondant sports pour RFI à Moscou.

2/ As-tu des projets professionnels ou personnels ?
Après le Mondial 2018, j'envisage très sérieusement de (re)venir m'installer en province. Et pourquoi pas à Toulouse, car 6 ans passés en région parisienne en valent bien le double ailleurs .

3/ Comment occupes tu ton temps libre maintenant ?
Je me suis découvert une passion pour le montage vidéo via le logiciel Final Cut X. Pour le reste la découverte de nouvelles villes en Russie, assister à des rencontres sportives à titre privé et... Un peu de fitness pour la forme.

4/ Les terrains te manquent-ils ?
Les terrains mais surtout l'odeur de la peinture fraîche et du bois humide dans les vestiaires de l'ESE ! De la prépa d'avant-saison à l'apothéose d'une montée au printemps, ce sont des moments marquants qui se vivent collectivement. C'est faire partie d'un projet commun et vivre une aventure humaine qui manque le plus finalement....

5/ As-tu coupé totalement du football ou gardes-tu un lien avec ce dernier ?
À titre professionnel, j'ai plus que jamais le nez dedans, en cette année de Coupe du monde, que je vais avoir le plaisir de couvrir sur place. À titre privé en revanche, je ne touche plus beaucoup la gonfle à cause de mon emploi du temps. Si j'ai un conseil à donner aux jeunes du club : "profitez de chaque match et de chaque séance d'entraînement car ce n'est que du bonheur... Puis un luxe à partir de 30 ans".

6/ Suis tu encore le club ?
Le sang rouge et bleu à vie (et pas que pour le PSG). Je me tiens informé via les réseaux sociaux ou Brice Bougel. Je sais que vous flirtez avec la montée depuis quelques années.

7/ Si oui, quel est ton avis sur le club actuellement ?
Il y a deux sentiments : le 1er est la satisfaction de voir Patrick Mouret - pour qui j'ai beaucoup d'affection - à la tête de l'équipe fanion. Ainsi que des anciens comme Brice avec lesquels j'ai joué, continuer de transmettre la fibre E.S.E. Le 2e est la frustration de ne pas voir le club évoluer à un niveau supérieur. On était au coude à coude avec Castelneau il y a 6-7 ans, et quand je vois où ils sont aujourd'hui... .

8/ Que manque t-il au club pour franchir un palier à tous les niveaux (structures, séniors, école de foot) ?
Du coup belle transition avec la réponse précédente... J'ai cru comprendre que le manque d'équipes dans certaines catégories de jeunes vous a causé du soucis récemment... C'est de + en + difficile sans les ententes avec des communes voisines hélas. Je dirais qu'un nouveau complexe pourrait séduire parents, enfants et joueurs de l'exterieur comme ce fut le cas chez le voisin Castelnau, une fois de plus. Et pourquoi pas proposer du Jack Daniel's à la salle dorénavant (LOL)

9/ As-tu eu des regrets lorsque tu faisais parti du club ?
J'ai défendu les couleurs de l'équipe fanion et surtout du club de 17 à 25 ans avec fierté et passion. Nous avons connu beaucoup de succès à cette période (2004-2011). Un regret ? Peut-être mon hygiène de vie sur les 3 dernières saisons. Du coup blessures, surpoids... Et même si on est pas pros... Donc avis aux jeunes, l'apéro sans modération, c'est le dimanche à 17 heures.

10/ Saint-Jory aura t-il la chance de te compter à nouveau dans ses rangs un jour ?
Étant donné que je projette de revenir en province très prochainement, et que - paradoxalement - je suis en bien meilleure forme physique à 32 ans qu'à 25... Affaire à suivre :)

11/ Si oui, dans quel domaine souhaiterais tu t'investir ?
Pourquoi pas mettre mes compétences dans le développement du club (communication, sponsors...). Mais mon degré d'investissement dépendrait des ambitions de la direction et de la commune pour l'ESE.

12/ La dernière question est à toi. Tu peux poser une question à un membre du club et les responsables du site publierons la réponse de l'intéressé. A toi !
Ma question s'adresse à Julien Doudoux. Toi qui est de la même génération que moi et a connu le statut du petit jeune de "la une" à l'époque, comment gères-tu ton rôle d'ancien auprès des jeunes. Perso je n'ai jamais connu cette situation - et c'est une frustration pour moi - mais la vie est aussi une histoire de choix...

Réponse de Captain Doude :
Tout d'abord merci Aly pour cette bonne question qui ne nous rajeuni pas beaucoup lol.
Me voilà maintenant trentenaire et honnêtement ,je prend énormément de plaisir dans mon rôle d'ancien du club, je m'efforce de transmettre aux plus jeunes et même aux nouveaux du groupe Seniors toute les valeurs que l'on m'a inculqué lors de mon arrivée à l'age de 18 ans en équipe 1ere de l'ESE.
Je m'inspire de dirigeants et de joueurs plus anciens que moi (tu les connais bien toi aussi) pour faire véhiculer cet esprit de famille et de convivialité qui décrit bien l'ESE. En tant que capitaine depuis presque bientôt 2 ans maintenant, j'essaie assez souvent d'axer mes paroles à l'entraînement, ou mon discours d'avant-match, sur l'amour que j'ai pour ce club et sur les valeurs qui ont fait et qui font la force de nos groupes seniors : l'état d'esprit guerrier, la solidarité et, dans la limite de mes capacités, donner quelques conseils tactique
lol.
Pour finir je dirais qu'il me reste à faire quelques petits efforts pour réussir à transmettre et à faire découvrir encore plus notre fameuse ambiance d'après-match, et tu sais aussi bien que moi que cela reste une chose importante dans un groupe que de partager des moments en dehors du pré (dédicace au coach
lol)
J'ai beaucoup de souvenirs à faire partager avec les minots et chaque anecdote racontée me rappelle que j'ai vécu de très bons moments et je sais aussi que malgré mes 30 ans, entre l'ESE et moi, ce n'est que le début de l'aventure, il me reste plein de choses a vivre avec MON CLUB.



15/11/17 : Que deviens tu ? Thibaut BRASSAT (34 ans)

  Joueur prometteur dans sa jeunesse, Thibaut a connu un frein à sa progression en raison d'une blessure délicate à soigner. Il s'est alors orienté vers le rôle d'éducateur, passant notamment par des clubs comme le Toulouse Football Club ou Toulouse Fontaines, avant d'atterir à l'ESE en 2012-2013 !
Son vécu en tant que joueur et ses expériences dans des clubs "huppés" lui inculquèrent une philosophie du football basée sur le jeu, l'utilisation du ballon, les passes courtes, la patience dans la construction et c'est ce qu'il essaya de transmettre lors de son passage au Clup. Une tendance déjà amorcée par Yves Ciutat avant lui et qu'il fit perdurer en obtenant des résultats convaincants (finale de Coupe du Conseil Général notamment) avant de connaitre les difficultés de tout bon club de Distrik qui se respecte : un fort absentéisme aux entraînements.
Une situation qui ne correspondait plus à son fonctionnement et qui le contraignit à jeter l'éponge en 2014-2015. Il était donc l'heure de prendre de ses nouvelles pour ceux qui ne le croiserait pas dans les rues de Saint-Jory en train de déposer un courrier ou un colis, des nouvelles fortes intéressantes d'ailleurs !

1/ Thib, ta vie professionnelle a t-elle changée depuis ton départ du Clup ?
Non toujours à La Poste même si le métier est en train de se dégrader considérablement.

2/ Des projets professionnels ou personnels ?
Toujours ma maison qui m'occupe largement.

3/ Comment occupes tu ton temps libre maintenant ?
Je n'en ai presque plus ptdr.... ! La vie nous dicte de profiter au mieux des personnes qui nous sont chéres....rien que ça c'est déjà beaucoup.

4/ Les terrains te manquent-ils ?
A vrai dire non pas trop. Je crois que plus tu vieillis, plus tu veux rester au chaud mdr.

5/ As-tu coupé totalement du football ou gardes-tu un lien avec ce dernier ?
Malgré tout je m'occupe de l'équipe U7 de mon fils à St-Sauveur......ou je dois faire avec une arrivée massive de gosses pour cette rentrée ; c'est l'effet PSG ça ! Il y a beaucoup de taf mais c'est un épanouissement de voir tous ces gosses heureux, dire qu'il y a quelques années c'était nous qui étions a leur place lol...

6/ Suis tu encore le club ?
Comme tous les passionnés que nous sommes, le lundi, je jete mon coup d'oeil a footpy.....puis j'ai quelques fois des débriefs lorsque je croise les gonzes au village. Tout se sait à St-Jory lol

7/ Si oui, quel est ton avis sur le club actuellement ?
Le début de saison de l'équipe 1 est correct sur le plan comptable. Du côté de l'école de foot j'ai entendu parler de la création d'une equipe de jeune notamment chez les tout petits ..... donc c'est que positif tout ça .

8/ Que manque t-il au club pour franchir un palier à tous les niveaux (structures, séniors, école de foot) ?
Cette equipe séniors a des joueurs au poste qui peuvent évoluer dans des niveaux supérieurs, c'est indéniable. Les événements récents ont fait que....mais cette equipe ne doit plus végéter à ce niveau. Cela fait des années que c'est ainsi....c'est qu'il doit y avoir des raisons. Au jour d'aujourd'hui cela contente la plupart des personnes mais, et ce n'est que mon point de vue, ça veut dire ce que ça veut dire. On doit avoir plus d'ambitions pour ce club et on y trouverait facilement des points à revoir pour améliorer tout ça ! Il mériterait de devenir une place forte du nord toulousain, au moins pour tous ces bénévoles qui s'y investissent au quotidien.
Je suis persuadé que cette année sera la bonne, il faut persévérer et ça va le faire.

9/ As-tu eu des regrets lorsque tu faisais parti du club ?
Mdr, non je ne crois pas; si ce n'est peut être de ne pas pouvoir jouer le samedi soir...ce qui éviterait a certains de louper le rdv du dimanche ou de jouer "plein" lol

10/ Saint-Jory aura t-il la chance de te compter à nouveau dans ses rangs un jour ?
Je suis sur que c'est toi Pat qui a elaboré ce questionnaire diabolique lol !!! Et qui prépare déjà les saisons a venir ;
Je sais pas, pourquoi pas....mais une fois que tu t'es arrêté c'est dur de repartir lol. Il y a des gens ici qui approchent de la retraite sportive (mdr) et qui vont s'investir pour le club !
C'est pas d'actualité, mais faire parti d'un groupe de travail afin de construire un projet sportif m'intéresserait à coup sur dans les années à venir.

11/ Si oui, dans quel domaine souhaiterais tu t'investir ?
Pour transmettre, il faut avoir beaucoup de convictions ; j'irai dans le domaine ou on me permettra de les mettre en place. J'y ai déjà réfléchi à vrai dire ..... manque plus qu'à décider du bon moment lol...

12/ La dernière question est à toi. Tu peux poser une question à un membre du club et les responsables du site publierons la réponse de l'intéressé. A toi !
Pour Clément Abrate : tu as 23 ans, comment envisages tu ton restant de carrière et penses tu un jour ouvrir un bar à cocktails si tu ne réussi pas à devenir professionnel lol ???

Réponse de Clément Abrate :
Lol Professionnel c'est un peu tard, je suis trop vieux et je vais finir ma carrière à St-Jory mdr ! Je vais ouvrir un bar à rhum arrangé oui !


Yves CIUTAT (39 ans)

  Arrivé en toute discrétion en tant que joueur senior (dont la première licence remonte à 2003-2004), il réalisa ses meilleures années sur le terrain à un poste de défenseur latéral, lui l'attaquant de métier !
Mais ses plus belles récompenses, il les obtint en tant qu'entraîneur, rôle dans lequel il fit remonter l'équipe fanion Rougébleue en 1ère Division après l'avoir récupéré en 2ème Division de Distrik !
Malheureusement pour lui, la fin de son aventure avec le Clup ne sera pas à la hauteur de tout ce qu'il a apporté ni de tout le travail accompli pour en redorer le blason !
Se consacrant aujourd'hui pleinement à son rôle d'arbitre (dans lequel il gravit les échellons à vitesse grand V !), il n'en conserve pas moins une affection particulière pour les couleurs Rougébleues ! D'autant plus que celles-ci rappellent fortement celles de son club de coeur : le Barça.

1/ Yves, ta vie professionnelle a t-elle changée depuis ton départ du Clup ?
Quand j’ai démissionné du poste d’entraineur fin 2012, je venais de signer un CDI à Pôle Emploi. 5 ans après, je suis un Conseiller Emploi épanoui dans son travail !

2/ Des projets professionnels ou personnels ?
Sur le plan professionnel, à terme, je souhaiterais que l’on me confie la responsabilité d’une équipe de Conseillers. Mais il faut être patient et continuer de prouver. Sur le plan personnel, je suis comblé après 10 ans de mariage cette année.

3/ Comment occupes tu ton temps libre maintenant ?
Du temps libre, quel temps libre ?! Arbitre de foot et de futsal, chanteur dans 2 groupes de musiques, trésorier de 2 associations...

4/ Les terrains te manquent-ils ?
Le coaching du Dimanche me manque. La causerie, l’adrénaline du match, la mi-temps...Les entrainements et leurs préparations, moins !

5/ As-tu coupé totalement du football ou gardes-tu un lien avec ce dernier ?
2 ans après ma démission, je suis revenu lors de la saison 2014/2015 à mes premières amours, l’arbitrage ! Et même si ce n’est pas toujours facile, je prends du plaisir à faire en sorte que les 22 acteurs et éducateurs en prennent aussi !

6/ Suis tu encore le club ?
Bien sûr ! J’ai des nouvelles par les amis que j’ai au club et je suis les résultats dès le dimanche soir ! Je suis même venu voir quelques matchs cette saison qui était passionnante mais avec l’arbitrage c’est un peu compliqué... Et puis, j‘ai reçu 4 ou 5 coups de fil cette année pour avoir des infos sur tel ou tel point de règlement ! Parce qu’avec l’ESE, rien n’est jamais simple !

7/ Si oui, quel est ton avis sur le club actuellement ?
Le refus d’accession en première division est un gros coup de massue. Il peut briser une dynamique qui était née ces 2 dernières saisons. Mais j’espère qu’à l’instar de la décision de Patrick Mouret de rester au club, tous les joueurs feront de même et auront à coeur d’atteindre l’objectif de la montée en fin de saison prochaine. (entretien réalisé début août)

8/ Que manque t-il au club pour franchir un palier à tous les niveaux (structures, séniors, école de foot) ?
Loin de moi l’idée de tirer sur l’ambulance car ma réponse eut été la même sans l’épisode malheureux de la fin de saison. Le club manque cruellement de dirigeants qui s’investissent ailleurs que sur le terrain à proprement parler. C’est exactement les mêmes qu’il y a 10 ans ! Encore une fois, je ne les blâme pas, au contraire, heureusement qu’ils sont là ! Ils font ce qu’ils peuvent ! Mais où sont les anciens joueurs quarantenaires, cinquantenaires ? Si on a pu jouer à l’ESE, c’est parce que des anciens joueurs, des parents, des bénévoles étaient là, pour encadrer, organiser, aider, nous transmettre l’amour du club !
Comment structurer avec si peu de personnes qui s’investissent ?
Si on ajoute à cela la « concurrence » des clubs voisins en terme de niveau et infrastructure, l’émergence de « nouveaux sports », cela devient très compliqué. J’ai toujours été partisan d’une entente voire fusion, mais il faut trouver le bon partenaire ! Les villages ont de plus en plus de mal à avoir des équipes de jeunes, mais je suis convaincu que c’est la condition sine qua non pour qu’un club se pérennise, se renouvelle et vive ! Alors, s’ils ne peuvent pas le faire seuls

9/ As-tu eu des regrets lorsque tu faisais parti du club ?
2 regrets :
• Avoir repris l’équipe fanion en tant que coach n°1 et faire la demi-saison de trop.
• Ne pas avoir réussi à convaincre Patrick Mouret de me rejoindre sur le banc de touche ! C’est qu’il voulait continuer de jouer le bougre !

10/ Saint-Jory aura t-il la chance de te compter à nouveau dans ses rangs un jour ?
Le tournoi Vétérans aurait pu en être l’occasion ! Plus sérieusement, il ne faut jamais dire jamais même si je suis très occupé !

11/ Si oui, dans quel domaine souhaiterais tu t'investir ?
Mon domaine, c’est le sportif. J’ai forcé ma nature quelques années en prenant les reines de l’équipe fanion mais je suis plus à l’aise avec quelqu’un qui me permet d’apprendre comme avec David Raluy lors de mes années Fontaines et Saint-Joryennes ! Alors si un projet intéressant se dessine dans les années à venir et que quelqu’un arrive à me convaincre !! Ou si David rentre de la campagne lot-et-garonnaise !

12/ La dernière question est à toi. Tu peux poser une question à un membre du club et les responsables du site publierons la réponse de l'intéressé. A toi !
Au nouveau président : Quelles ont été tes motivations pour te présenter à la présidence et comment aimerais-tu voir le club (au sens large) le jour où tu quitteras ce poste ?

Réponse de Nicolas Dousseau :
Alors pour répondre : j'y pensais déjà depuis quelques temps.Je suis au bureau depuis 3 ans et je voulais m'investir auprès du club. J'ai commencé en tant que simple dirigeant pour voir de l'intérieur comment vivait le club. De là j'ai constaté un cruel manque de structuration et de dirigeants, je me suis donc proposé pour reprendre l'école de foot la saison dernière puisque pour construire il faut partir avec des bases solides.
Donc finies les ententes et retour à Saint Jory pour les enfants (ce qui au final nous a couté la montée), structuration de l'école de foot, remise en place des stages de perfectionnement pendant les vacances scolaires, passage des diplômes d'éducateur parce qu'à terme (très rapide le terme), ils deviendront obligatoires.
Et puis cette année la présidence. Xavier commençait à être fatigué, j'en parlais avec lui depuis quelques mois et son désir de prendre un peu de distance a fini de me décider.
Comment j'aimerais voir le club ? En progression, qu'elle soit sportive et structurelle; déjà niveau structurel, nous enregistrons l'arrivée de 2 nouveaux éducateurs au niveau de l'école de foot, 2 nouveaux coaches au niveau séniors et de 4 nouveaux dirigeants.

Je suis heureux de ce nouvel élan amorcé la saison dernière et je sais que nous ferons tout pour l'alimenter et le faire progresser. Niveau sportif, bien entendu que nous jouerons à nouveau la montée pour l'équipe une. Avec un départ seulement et des arrivées nul doute qu'il faudra compter sur cette équipe pour jouer les premiers rôles. Quant à l'équipe deux, continuer sur les bonnes choses vues la saison dernière, avec le nouveau trio de coaches cette saison nul doute que l'équipe progressera encore si elle est à l'écoute et pourquoi aller taquiner les premières places.
Quant à ma vision lorsque je quitterais le poste........je n'y pense pas encore !