La Revue d'effectif pour la saison 2010-2011...

La saison tant dsormais arrive son terme, l'heure des bilans et autre rsums est venue.
Notre ditorialiste en chef, Aly, en a donn le coup d'envoi en ralisant un bilan joueur par joueur avec toute la verve, l'ingniosit et l'ingnuit qu'on lui connait et qu'il nous a fait partager tout au long de la saison avec ses affriolants ditos !
Esesaintjory.fr vous propose son tour un petit tour d'horizon de la saison en effectuant une petite revue de l'effectif ayant particip cette belle pope !
Ah oui, dernire petite prcision subtile, les buts comptabiliss dans ce bilan ne comprennent que ceux inscrit en quipe premire (ceux inscrit en quipe rserve n'ont ici pas t pris en compte). En revanche, ct cartons, pas de distinctions entre les deux quipes, tout est confondu ! C'est que a coute cher au clup et vous risquez de recevoir la note !

LA surprise du chef Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Laurent BUZEAU Gardien 17 0 0

Non, vraiment, il n'est pas excessif de parler ici de LA bonne surprise de la saison!
Car au moment de dmarrer la saison, St-Jory est en panne de gardien de but, voire carrment en pnurieet compte tenu de limportance du poste, linquitude grandit et lon envisage mme srieusement de reconvertir Vincent Boffo pour jouer ce poste cette saison. Fort heureusement (et plus srieusement), une annonce passe sur internet plus tard, deux gus se prsentent au club pour ce poste. Si lon perdra la trace de lun des deux aprs trois mois, le second, Laurent donc, persistera pour finalement simposer incontestablement dans la cage saint-joryenne. Et simplement pour cela, on peut lui tirer un grand coup de chapeau. Car si le dbut de saison lui offre quelques exercices spcifiques aux gardiens de buts, par la suite, ce sera plus compliqu pour lui et il devra se contenter de quelques exercices de frappes pour travailler vritablement son poste.Cest sans doute pour cela quil simposait des sances dabdos et autres pompes entre les diffrents ateliers pendant que tous ses coquipiers baguenaudaient sur la pelouse
Sportivement parlant, ds son arrive, lunanimit a t de mise sur la reconnaissance de ses qualits qui laissaient prsager que St-Jory tenait l un gros poisson! Toutefois, quelques hasardements sur des points prcis (sorties ariennes notamment) laissaient planer encore un poil le doute Mais une raison bien particulire venait expliquer ces faiblesses: Laurent jouait sans lentilles de contact!!! Et ds que ce point fut rsolu, la magie opra pour laisser clater un vritable talent dans les buts saint-joryens et qui fut le socle du beau parcours de son quipe! Sa rgularit dans les prestations de haut niveau est si impressionnante quune lgre baisse de rgime sur les deux ou trois derniers matches de la saison ne viendra pas gcher. Hlas, la belle histoire prend fin puisque le titi parisien est retourn sa vie parisienne depuis le mois davril et il ne pourra donc pas poursuivre laventure saint-joryenne la saison prochaine. Mais soyons sur que cette aventure lui aura laiss des souvenirs indlbiles, autant que son passage en a laiss au clup, et que nous le reverrons tout bientt!

LA bonne recrue Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Yohann LANCIEN Attaquant 19 15 5

Bah ouais, c'est pas souvent que c'est arriv ces dernires annes, mais ce coup-ci, St-Jory a ralis une superbe opration en enrlant l'attaquant de Gratentour !
D'ordinaire, les recrues saint-joryennes faisaient souvent un joli "flop", mais l'exception confirme parfois la rgle et ce fut donc le cas avec Yohann. Bon, il faut dire que le secteur offensif de l'quipe tait plutt ravag et il fallait s'appuyer essentiellement sur la russite alatoire de Despons pour marquer des buts. Non pas que nous cherchons ici dnigrer le talent de ce dernier, mais il ne s'agit pas d'un buteur type comme Yohann.
Pour l'avoir affront la saison passe alors qu'il voluait encore sous les couleurs de Gratentour, la dfense saint-joryenne savait bien le calvaire que c'tait que de le prendre au marquage. En effet, sa panoplie de jeu est large et toff et le nouveau "Dragster" saint-joryen, comme l'a surnomm Aly, est capable de marquer dans toutes les situations. Frappes canons, balles piques, bout portant, de loin, raid en solitaire, en pivot, en renard des surfaces...etc... tout y passe et l'arrive, a fait 15 pions en championnat pour 19 matches jous, ainsi que 6 autres en 6 matches de coupe. Soit au total, 21 buts inscrits pour 25 matches disputs. Un ratio de 0,84 but/match qui n'est vraiment pas dgueulasse et qui laisse entrevoir un talent pur encore polir tant il nous a souvent gratifi de petits bijoux.
Finalement, il n'y a gure que son jeu de tte qui reste amliorer encore que ses dviations sur des longs dgagements peuvent ouvrir des espaces pour ses coquipiers. Peut tre s'appuie-t-'il galement un peu trop sur sa grosse frappe de mule qui ne semble pas la technique la plus approprie dans certaines situations. Simples petites questions de rglage que voil, et il ne reste plus qu' esprer que ce cheval fou garde le mme rythme pour la saison prochaine. Pour cela, il sera ncessaire de lui trouver un compagnon de jeu encore plus complmentaire que ce qu'il a eu cette anne pour arpenter le front de l'attaque rouge et bleue, ainsi qu'un pourvoyeur de ballons qui, sans le chercher continuellement, l'alimente rgulirement. Car certaines parties ont du lui paratre bien longues tant les munitions sa disposition taient rduites la portion congrue.
Tous les espoirs sont donc permis et ce total de 15 buts en championnat peut largement tre dpass ds la saison prochaine !

Les rvlations Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Jimmy MILLECAM Df. Latral 19 0 2
Loc MILLET Df. Central 21 0 3
Anthony VIEIRA Milieu 12 3 0

Jimmy MILLECAM : Pour tre tout fait honnte, Jimmy ne partait pas vraiment favori en dbut de saison. D'autant plus qu'il avait le statut de mut "hors priode" ce qui rduisait considrablement ses chances puisque d'aprs les rglements, une quipe ne peut aligner sur le terrain que deux joueurs ayant ce statut. Avec Lancien et Guillen, il n'tait pas forcment dans les petits papiers des coaches et ainsi, son dbut de saison fut saupoudr d'alternances entre quipe rserve et quipe fanion. Mais le derby Lespinasse du mois d'octobre (4me journe) fit dfinitivement pencher la balance en sa faveur (d'autant plus que Guillen fut stopp par les blessures). Ce jour l, Jimmy rendit une copie brillante et parfaite, combinant presque idalement tches dfensives et apport offensifs. Depuis cette date, il n'a plus quitt le groupe grce l'apport prcieux de son exquise relance du pied gauche et plus gnralement de sa technique individuelle qui tranche avec le reste de la dfense saint-joryenne.
Encore trs jeune (20 ans en aot !), sa marge de progression reste importante et il pourrait faire les beaux jours de son quipe l'avenir. Il lui faudra alors se montrer encore plus srieux et investit lors des entrainements afin de combler certaines lacunes dans le placement dfensif, ainsi que pour amliorer un jeu de tte encore trop tendre. Mais comme il a su surprendre tout son monde cette anne en gagnant logiquement sa place, il saura bien nous surprendre encore la saison prochaine en montant en puissance alors qu'il dgage plutt une attitude de dilettante ! En tout cas, nous on a aim son mergence toute en simplicit et on espre le voir progresser rapidement.

Loc MILLET : On savait bien que Loc avait largement les capacits pour s'imposer rapidement en quipe fanion. Solide, grand, rapide, grosse frappe de balle, ses prestations en U19 laissaient prsager tout ce qu'il y a de mieux pour la suite en seniors. Si on le place donc dans la catgorie des "Rvlations", c'est avant tout pour la continuit et la rgularit qu'il a dmontr tout au long de la saison. Il aurait pu se contenter de faire quelques apparitions, passer travers une fois ou deux, se retrouver sur le banc, revenir, etc... Mais pas du tout ! Il s'est point aux entranements, a boss et s'est tout naturellement impos dans l'axe de la dfense saint-joryenne, comme s'il avait toujours t l ! Aucune blessure, aucune suspension (3 cartons jaunes seulement, performance assez rare pour un dfenseur central pour tre souligne !), et Loc aura donc ainsi pu participer tous les matches de la saison ce qui en fait le seul de tout l'effectif dans cette situation. Alors certes on l'attendait, mais on l'attendait peut tre ce niveau-l, avec cette prsence l et avec cette rgularit l. Alors oui, il a connu des matches un peu plus difficiles sur la fin au point de se blesser lors de l'ultime partie (sans doute l'accumulation des matches), mais il aura t une pice maitresse de l'difice saint-joryenne et le garant de sa solidit dfensive. Sa sortie prmature au TAC a d'ailleurs enfante un vritable dluge (7-0, ndlr !) pour ses coquipiers ! Que dire de plus sinon qu' mme pas vingt ans il sera un joueur de base de l'quipe saint-joryenne pour la saison prochaine. Allez, va, pour le principe, on va quand mme dire qu'il lui faut sans doute progresser dans le placement dfensif en cas de couverture mutuelle.... part a, on voit rien d'autre pour le moment. Mais le plus dur commence pour lui, car il lui faudra maintenant confirmer tout cela en 2011-2012.

Anthony VIEIRA : Alors lui, c'est vritablement le cas typique d'une rvlation. Le gars qui arrive de nulle part, qui s'entraine tranquillement avec ses potes, qui commence doucement en quipe rserve et qui, aprs avoir joliment dpann l'tage suprieur, s'impose dfinitivement dans le groupe au gr de performances de plus en plus abouties. L'histoire de "Pqu" c'est un peu celle-l. Il arriv au clup avec son pote David (Simon), pour jouer avec ses potes les frres Noyelle. Totalement mconnu, il dmarre donc en quipe rserve sous la houlette du duo Michel Birabet / Gilbert Polato et un jour de novembre, alors que l'quipe fanion est en manque de joueurs, il dpanne firement cette dernire inscrivant un but au passage. La copie rendue a tap dans l'oeil des coaches Ciutat et Giner et ils dcident alors de l'intgrer petit petit dans le groupe. Son petit gabarit tout en tonicit, vivacit et technique sduira les observateurs tandis qu'il ne rechigne pas non plus l'effort pour les tches dfensives. Toutefois, Antho se montre inconstant dans ses prestations et son temps de jeu sera partag entre titularisations et remplaant, chose dont il ne s'meut gure et qui dmontre un bel esprit de groupe. Avec trois buts inscrits son tableau de chasse, et tous tout autant dcisifs, il a su crnement saisir sa chance pour apporter sa mobilit au milieu de terrain saint-joryen. Pour continuer d'avancer et progresser, il lui faudra maintenant discipliner et structurer un peu plus son jeu qui s'avre parfois trop brouillon. Les cartes sont dsormais entre ses mains et ce sera lui de dmontrer s'il a envie d'voluer au plus haut niveau (saint-joryen) ou plutt de s'amuser avec ses potes. Mais 22 ans, on a dj une petite ide de ce qu'il pourrait choisir.... :-)

Les intrimaires forcs Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Julien DOUDOUX Milieu Off. 11 2 1 1
Aly KEITA Milieu 13 0 1

Julien DOUDOUX : Saint-joryen depuis toujours, Doudoux devait et doit tre la future emblme du club et de son quipe fanion. Entre technique, vision du jeu, sens du collectif ou capacit dbloquer les situations les plus...bloques (!), il a tout pour y parvenir et s'inscrire comme le leader technique de son club, son investissement pass en tant qu'ducateur en tmoigne encore plus. Malheureusement pour lui, cette saison 2010-2011 aura t pour lui une saison noire. Tout d'abord il se blesse en amical et rate les deux premires journes. Il revient puis au bout de 4 matches, il rcolte un carton rouge (vitable ?!?) qui le suspend pour 4 matches, soit jusqu' la trve de Nol. A la reprise, il parvient enfin enchainer les matches mais doit dcliner ceux du samedi 18h pour raisons professionnelles. Rsultat, il fait quelques piges le dimanche en rserve et, outre deux buts inscrits, se...blesse en avril et rate les matches du mois de mai soit toute la fin de saison ! Au final, une saison en pointills mais qui ne l'aura pas empch de dmontrer que le jeu de son quipe n'est pas le mme avec lui ou sans lui. Car un Doudoux en cannes et bien entran, c'est un joueur prcieux de plus sur la pelouse, un joueur "plate-forme" qui sait orienter avec brio les munitions qu'on veut bien lui fournir, qui sait jouer simple et sans fioriture lorsque cela est ncessaire et qui n'hsite pas aider ses coquipiers pour dfendre ! Bon, vous l'aurez compris, ce n'est pas notre "chouchou" mais il faut bien reconnaitre qu'il a sacrment manqu son quipe cette anne car c'est un joueur la fois simple et bourr de talent(s). On se demande encore ce qui lui est pass par la tte pour coper de ce carton rouge qui, en le privant de 4 matches, l'a coup dans son lan alors qu'il revenait bien. Tout ce qu'on espre prsent, c'est qu'il puisse s'exprimer fond la saison prochaine pour qu'il reprenne la place qui lui revient ! Mais cette russite par une assiduit continue aux entrainements, assiduit indispensable sa monte en puissance !

Aly KEITA : Avec 8 saisons St-Jory au compteur, Aly devait sans conteste apparatre dans la catgorie des "Vieux Briscards" dtaille un peu plus loin. Mais on aurait trs bien pu galement le placer dans la longue liste de ceux qui ont t contraris par les blessures tant il a connu des ppins physique cette saison. Une situation ambivalente qui caractrise assez bien la saison qu'a connue notre ditoriasliste prfr. Car la premire partie de saison, de septembre la trve de Nol, fut largement contrarie par les blessures et il n'a pu prendre part qu' trois matches sur cette priode. Heureusement, il a pris le temps de se refaire une sant pour repartir du bon pied ds janvier 2011. Et aprs un petit tour en rserve pour reprendre du rythme, il s'est install dans le groupe de l'quipe fanion pour ne plus le quitter jusqu'en fin de saison. Son retour dans le groupe ce moment l de la saison a d'ailleurs jou un rle important, voire dcisif, dans la poursuite de la qute saint-joryenne. A cette poque, St-Jory devait faire face une flope de blessures et suspensions et le retour au premier plan d'Aly a assurment t une bouffe d'oxygne pour le tandem de coaches Ciutat/Giner. Faisant preuve d'un esprit collectif inaltrable, il a accept toutes les missions proposes sans tat d'me pour se mettre dans la peau tantt d'un numro 10, tantt d'un numro 6, tantt d'un numro 8 ! Il a donc jou un rle dcisif une priode charnire de la saison, mais les choix tactiques de fin de saison l'ont empch de s'riger en vritable poutre maitresse de l'quipe comme sa place sur le terrain, sa carrure, son sens du jeu et son implication pourrait le lui permettre. Quelque peu "sacrifi" sur l'autel de la gloire, il n'a eu cure de tout cela et s'est montr disponible pour toujours dfendre les couleurs du clup ! La saison prochaine le verra voluer sous d'autres cieux (Launaguet ? Bouloc ?) et personne ne peut lui en vouloir d'aller tenter l'aventure ailleurs et dmontrer que "pour ma dernire saison en tant que licenci, je ne suis pas encore carbo 25 ans" comme il le dit lui mme. Pour cela, esesaintjory.fr te conseille une bonne prparation physique de dbut de saison, entretenir tout au long de la saison autant que possible par des footing. Succs test, prouv et garanti ! :-) D'ores et dj, merci pour toutes ces saisons passes au clup, bonne chance pour la saison prochaine et de toute faon tout bientt sur les terrains, ou en dehors !!

Les Vieux Briscards Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Jrmie DESPONS Milieu 20 3 4
Farid EL AROUI Df. Latral 9 0 2 1
Patrick MOURET Milieu 14 0 0
Sbastien PEREZ Df. Central 18 0 3 1

Jrmie DESPONS : S'il n'avait du purger un match de suspension en tout dbut de saison cause d'un rsid de sanction de la saison d'avant, il aurait lui aussi, et tout comme Loc Millet, participer toutes les rencontres cette anne. Car s'il faut trouver un indestructible au clup, ne cherchez plus vous l'avez sous les yeux. Celui qui est devenu le "cyborg" aux yeux de certaines jeunes pousses de l'quipe rpond toujours prsent, que ce soit aux entranements, aux matches ou lors des 3me mi-temps ! Une valeur sre sur laquelle on peut toujours compter (notamment pour dpanner au poste de latral lorsque le besoin s'en fait sentir) et qui doit rarement. Bien videmment, comme tout un chacun, il lui arrive d'tre dans un jour sans et ne pas russir tout ce qu'il entreprend. Toutefois, l'engagement et l'impact physique qu'il met en oeuvre chacun de ses matches font que l'on a jamais la sensation qu'il passe compltement travers. Et cette saison plus encore que les prcdentes fut pour lui l'occasion de mettre en avant ces qualits dont il ne doit pas se dpartir pour rester efficace. Certes, il n'a pas fini de se faire gentiment "chambrer" par ses coquipiers pour sa technique quelque peu "rustre" et parfois hsitante, mais c'est bel et bien cet aspect de "perforateur" qui rend sa prsence quasi-indispensable aujourd'hui. Si l'an dernier, l'quipe avait besoin de lui pour marquer des buts, l'arrive de Lancien chamboula la donne, ce qui n'est pas pour dplaire Jrmie qui retrouve ainsi son couloir pour reprendre le rle qui a fait ses heures de gloire par le pass. Avec trois petits buts seulement (alors qu'il tait encore le meilleur buteur du clup l'anne passe), ses statistiques peuvent paratre maigres. Mais les statistiques sont parfois trompeuses puisqu'elle n'englobent pas les nombreux kilmomtres effectus pour dborder et centrer, ni les "caviars" servit sur un plateau Lancien. Et encore moins les passes pas dcisives, mais qui auraient d l'tre, car inexplicablement gches par ses compres de l'attaque ! Nous sommes donc rassur, Jrmie en a encore sous la pdale pour poursuivre encore quelques saisons ce niveau. Moins imptueux et nerveux sur le terrain, il gagne enfin en maturit et peut servir de guide pour les jeunes qui arrivent...reste maintenant ne pas trop les saouler avec des discussions sans arrt axes sur le btiment, les matriaux de contruction, les devis, les livraisons...etc.... :-)

Farid EL AROUI : Il avait prvenu tout le monde l'ore de cette saison 2010-2011. Son emploi du temps professionnel, hyper charg souhait, fait d'incessants et lointains dplacements, l'empcherait de remplir les obligations inhrentes un titulaire en puissance, voire un remplaant de luxe. Il se dirigeait donc doucement mais surement vers un rle de cadre en quipe rserve. Mais le dbut de saison saint-joryen maill de blessures et suspensions en dcida autrement puisqu'il participa activement au dcollage de l'quipe. Puis, aprs une longue priode d'abstinence (conscutive une expulsion synonyme de 4 matches de suspension, son pch mignon :-D), il rapparut aprs la trve de Nol pour effectuer quelques piges bien utiles avant de totalement disparatre aprs le match retour Seysses. Ce qui est sur, c'est que un ge canonique ou certains se consacrent la catgorie vtrans, Farid a su, lui, conserver le got pour la comptition et remplir son rle de joker merveille lorsque le besoin s'en est fait sentir. Car oui, malgr les quelques railleries amicales dont il peut faire l'objet, les coaches devaient surement tre contents de pouvoir compter sur son dvouement et sa disponibilt lorsqu'il fallait coucher 14 noms sur la feuille de match ! Et comme on l'a dit plus haut, compte tenu de ses obligations professionnelles trs prenantes, c'est peu de dire que Farid fait preuve d'un sens du collectif aiguis et qu'il sait ce que cela signifie de mouiller le maillot pour son club. Alors aprs, videmment, il est capable du meilleur comme du pire sur un terrain. Il peut raliser une entre tonitruante dans un match pour museler son adversaire, mais aussi enchaner avec une relance foireuse qui lui donne illico presto une image de joueur maladroit. Pourtant, sa technique est parfois surprenante de finesse et droutante de subtilit, mais hlas pas toujours utilise bon escient. Ce qui est certain, c'est qu' trente cinq maintenant, avec une ternelle condition physique qui tient toujours la route, Farid sera toujours prt dpanner en quipe premire, pousser les jeunes se dpasser pour les endurcir et servir de cadre-guide dans une quipe rserve qui aura de la gueule ! Car une saison sans ses bruits de canards, ses chambrages, son rire communicatif et son rle sur le terrain, ce serait une saison bien triste !

Patrick MOURET : Gnralement, lorsqu'une quipe obtient de bons rsultats, c'est aussi parce qu'elle possde en son sein un joueur cadre, un leader technique sur et en dehors du terrain, bref un rfrent pour l'effectif qui, par son vcu un haut niveau de comptition, sait canaliser les diffrentes nergies de ses coquipiers pour les orienter vers un mme objectif. Avec un pass de joueur rgional, Pat' fut donc le leader technique (naturel) de cette formation saint-joryenne, celui qui conseille la jeunesse pour amliorer son jeu encore brut de dcoffrage et qui, sur le terrain, se trompe rarement dans ses choix et sait maintenir la tte de son quipe hors de l'eau dans les moments difficiles. Ah ben c'est pas a qu'on appelle un joueur d'exprience ??? Ah ben si, c'est a ! Bon ok, on fayote un peu car Patrick est un futur coach en puissance et il faut donc se placer pour l'avenir, mais une furieuse envie de jouer l'empche encore de franchir le pas, de mme que des obligations professionnelles contraignantes (travail de nuit, travail les week-end...). C'est d'ailleurs pour cette raison que son nombre total de matches n'est pas plus proche de la vingtaine car il fut finalement assez pargn par les blessures la diffrence la saison prcdente. Seule une blessure aux ctes lors du dplacement Bazige (dbut mai) l'a contraint de dclarer forfait pour la fin de saison, ce qui aura d'ailleurs t nuisible aux prestations et rsultats de l'quipe. C'est que son jeu tout en simplicit, fait de dplacements intelligents et de touches de balle rduite son minimum, le tout teint d'un brin de technique pour ressortir des ballons propres, est devenu rapidement une pice importante du puzzle saint-joryen et sans sa prsence, les rouages se rvlrent parfois gripps. Un jeu qui doit servir d'exemple pour les jeunes pousses qui dbarquent en seniors et que certains devraient assidment observer lorsqu'ils se retrouvent sur la touche. Car c'est aussi comme cela que l'on progresse ! Et mme si Patrick aura souffl ses 36 bougies au moment de dbuter la saison, on peut tre sr qu'il sera encore l pour gagner sa place.... en plus, le nouveau coach saint-joryen est un pote lui et c'est lui qui a concoct la prparation physique individuelle d'avant saison ! Quoi ?? On Mouret menti ???

Sbastien PEREZ : Avec son genou en carton et son carton rouge rcolt lors du derby Lespinasse ds la fin octobre (4me journe), on entr'aperevait dj la saison en pointille pour le capitaine de l'quipe ! Car on le sait bien, sa propension s'nerver aprs le corps arbitral, faire des fautes abrrantes et crier tue tte sur le terrain sont ses marques de fabrique, patiemment mises au point au fil des saisons et devenues incontournables dans son jeu. Mais il faut croire que cette saison fut celle de la maturit et de l'ge de raison (33 ans comme Jsus !). Car une fois purg ses quatre matches de suspension, son comportement s'est petit petit amlior, ses coups de gueule sont devenus plus rares et il a dmontr une certaine sagesse sur le terrain qui en a surpris plus d'un. Et comme par enchantement, ses prestations reprirent des couleurs et il endossa maintes reprises le costume du policier, celui qui ne laisse passer personne. Tactiquement et techniquement Capitaine Sb possde un des meilleurs bagages de l'quipe. Mentalement apais, il ne restait plus que l'aspect physique revtir un lger voile de mystre, d'autant plus que son genou dnu de cartilage peut l'handicaper fortement. Une prparation musculaire d'avant saison sa sauce l'a bien prpar affronter cette saison et sa volont de venir s'entraner le plus rgulirement possible lui a permis de tenir sa place sans contestation possible. Le genre de joueur qui passe rarement ct de son match et qui n'est jamais aussi bon que lorsque ses coquipiers ne le sont justement pas ! C'est dans la difficult et la douleur qu'il se dpasse sur le terrain et met alors en vidence des qualits prcieuses pour le compartiment dfensif. De plus, depuis quelques saisons maintenant, il est le catalyseur de l'quipe dans le vestiaire, celui qui est l pour remuer les troupes, les gonfler bloc avant un match et transmettre son nergie toute l'quipe afin qu'elle soit transcende lorsqu'elle pntre sur la pelouse. Eh oui, le prparateur mental St-Jory c'est lui ! Un rle majeur dans la saison que les entraneurs lui ont volontiers dlgu implicitement et dont l'absence lors de la saison prochaine pourrait laisser un vide sidral. Eh bah oui, il est pas ternel le Sbastien, quelques petites faiblesses physique se font sentir, il est lui aussi assez pris par son boulot et des jeunes poussent derrire. Certains le voient donc dj dans la charette en direction de l'quipe rserve. Mais son mental peut lui faire dplacer des montagnes et, comme tous les "Vieux" de l'quipe, il ne lchera pas sa place si facilement. On a dj hte de voir son norme strapping au genou surgir des vestiaires !!

Un talent certain qui reste confirmer Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Brice BOUGEL Milieu 17 5 9
Benoit PRZYBYLSKI Attaquant 16 3 0
Serge TSHAMALA MARQUES Attaquant 19 3 1

Brice BOUGEL : S'il est bien un joueur qui divise l'opinion et qui fait parler, c'est bien lui !! Jamais un joueur saint-joryen n'aura autant suscit de discussions au sein de l'quipe dirigeante du club. A seulement 18 ans, ce "fardeau" peut s'avrer lourd porter et briser ainsi une rlle envie de jouer. D'autant plus que son temprament et son caractre trs affirm n'en ont que plus attis les braises de la contestation tandis que son talent ballon aux pieds est indiscutable. Car en plus d'tre un harceleur sur la pelouse, Brice possde du talent et son petit gabarit lui permet d'voluer tout en vivacit, dans de petits espaces, de se retourner en un clin d'oeil pour changer d'aile mais aussi de ratisser un nombre intressant de ballons. Dsireux d'voluer un milieu rcuprateur axial, soit en vritbale n6 " la Didier Deschamps", il s'est souvent retrouv un peu plus haut sur la pelouse afin d'orienter le jeu de son quipe. Contrari par ce repositionnement, il a nanmoins dmontr de rlles capacits ce poste plus offensif. Il faut dire qu'un cran plus bas, il affiche un replacement dfensif assez "pidermique" et son amour du ballon ralentit parfois la progression du jeu de son quipe tandis qu'il peut galement mettre en danger ses compres de la dfense en tentant des gestes "oss" dans des zones cruciales. Son talent est par consquent indiscutable mais il lui reste confirmer tout cela en rendant son jeu et son attitude sur le terrain un peu plus rflchis, un peu plus intelligent notamment dans le replacement. Au final, celui qui fut adoub par l'ensemble de l'quipe technique du club depuis au moins 2 saisons dj (un peu trop tt d'ailleurs pour ses jeunes paules...) ne dut pas et, dans l'ensemble, rpondit aux attentes places en lui. Dbordant d'ambition, Brice poursuivra sa route chez le voisin Castelnau d'Estretefonds qui accde l'Excellence au terme de cette saison. Un nouveau dfi pour Brice qui devra faire face une concurrence accrue et d'un autre niveau que celle vcue St-Jory. Souhaitons lui de russir ce challenge !

Benot PRZYBYLSKI : D'ordinaire, les jeunes a pavoise, a parle, a fait des blagues pourries bref, a fait gentiment les kks. Ben avec Benoit, c'est pas tout fait cela puisque c'est carrment la discrtion incarne avec distribution de sourires au compte goutte ! On se dit alors que a va pas tre facile pour lui de s'intgrer dans l'effectif tant les personnalits affirmes y sont lgions. Mais que nenni, force de travail sans rechigner et de volont, Benoit est parvenu s'intgrer et presque s'imposer comme un compltement idal de Lancien au sein du compartiement offensif. Pourtant, ses dbuts ont t relativement difficiles. Il a fallu s'adapter cette nouvelle catgorie des seniors. Il a fallu apprendre et comprendre le jeu de ses nouveaux coquipiers. Il a fallu se battre pour convaincre les coaches qui dcelaient bien quelque chose chez lui mais qui tait encore un peu trop timide. Mais au fur et mesure des matches et entranements, Benoit a fini par convaincre son monde que ses qualits pouvaient s'inscrire durablement dans le projet saint-joryen. Dans un registre diffrent de Lancien ou Tshamala, il apporte sa pierre l'difice avec un jeu plac, en relais ou en remise tout en ralisant un norme travail de harclement sur les dfenses adverses. Alors certes, ce n'est pas forcment sur lui que l'on va miser pour accomplir des envoles lyriques sur la pelouse, mais son jeu plus en finesse offre une corde de plus l'arc saint-joryen. Et maintenant, afin de viser encore plus haut, il ne lui reste plus qu' rgler ses diffrents problmes de timing. Car s'il s'est amlior question timing des RDV d'avant match, il faut encore qu'il progresse pour avoir un meilleur timing sur le terrain en tant encore plus prsent au bon endroit, au bon moment. Car c'est bien ce qui lui manque encore ce jour, la faute un jeu qui le voit s'parpiller un peu trop aux quatre coins du terrain. Une fois ce dclic obtenu, il devrait enchainer les buts comme on enchaine des perles. On parie ?

Serge TSHAMALA MARQUES : Ah ! Serge ! Sergio ! Pour faire court, Serge c'est l'Afrique comme on se l'imagine ! C'est la fantaisie, l'excentricit et la joie de vivre en permanence ! Une attitude qui fait du bien et qui fait chaud au coeur d'autant plus qu'elle s'avre communicative la plupart du temps. C'est donc un peu l'oppos de Benoit dont nous venons de parler juste au-dessus. Pourtant, ct football, leur trajectoire gnrale se ressemble fortement. Mme si Serge offre un style de jeu diffrent, fait de dribbles incessants, de passements de jambes, de raids en solitaires et de courses gnreuses, il a lui aussi prouv quelques difficults s'adapter au jeu de son quipe et s'insrer dans le schma tactique prn par les coaches. Ne nous voilons pas la face, ses facults techniques sont indniables mais son indiscipline tactique rendit l'ensemble bien souvent inoprant et infficace. Ce qui est bien dommage car le potentiel est bel et bien prsent, et nous avons pu en avoir un bel aperu en toute fin de saison lorsque Sergio se montra efficace et efficient ! Pourtant, le dbut de saison et la tourne de matches amicaux furent eux-aussi prometteurs et on voyait dj un trident offensif de choc de constituer avec Lancien et Despons. Mais au lieu de tout exploser sur son passage, ces trois l semblaient plutt se marcher sur les pieds sur le front de l'attaque et Serge fut celui qui paya les pots casss puisqu'il se retrouvait alors cantonn au rle de joker de luxe, le feu follet qui entre en jeu pour achever une dfense adverse aux abois. Dot d'une vitesse explosive et d'un bon toucher de balle, il sait crer des brches et s'ouvrir la voie du but. Mais sa maladresse dans le dernier geste (voire l'avant dernier) annihile constamment ses entreprises. Tout ceci alli aux premiers frimas de l'hiver rendait mlancolique le trublion saint-joryen qui abandonnait alors dfinitivement la perspective de jouer en milieu de terrain, la faute un certain laxisme dfensif et des gestes techniques d'attaquant dans la zone dfensive. Mais avec le retour des beaux jours, son emprise sur le jeu remontait et il parvint piquer la place Przybylski en fin de saison grce de belles et dcisives entres en jeu. Serge amne donc l'quipe toute sa fantaisie, avec son lot de bonnes et moins bonnes choses, mais en football, il s'agit d'un facteur parfois dterminant pour faire basculer un match. Esprons prsent que son aventure sous les couleurs Rouge et Bleu se poursuive encore un peu !

Un certain talent faire progresser Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Antoine BALS Dfenseur 13 0 1

Antoine Bals (Prononcez "Bolsss"), nous y voil ! Et on l'entend dj rler derrire son cran d'ordinateur la lecture de ce petit bilan de fin de saison tout fait anodin. Et l, vous aurez tout de suite compris qu'Antoine est un rleur invtr, du genre rler sur tout ce qui bouge et sur tout ce qui trane. Le type de mec qui rle ds qu'il se fait chambrer, qui rle ds qu'il perd, ds qu'il gagne, quand il est content, quand il est pas content, quand il pleut, quand il fait soleil, quand il se blesse, quand il marque un but, quand il... bon, ok, on arrte l parce qu'il doit tre en train de casser son cran maintenant. Bref, on osait pas trop le dire mais c'est un vritable Calimro ! :-) Pourtant, ct de cela, Antoine possde presque l'un des meilleurs potentiels de l'effectif. Oui, oui, vous avez bien lu. Grand gaillard, assez robuste, plutt grand, dt d'une technique individuelle pas vraiment mche et rapide, il possde tous les atouts pour en faire un joueur incontournable de l'quipe. Vous vous en doutez, il y a bien videmment un "mais" tout cela... Car avoir toutes ces caractristiques (ou ce talent comme indiqu dans le titre) n'est pas une fin en soi. Il ne suffit pas de se pointer avec tout cet attirail, de le poser l et attendre que a se passe. Il faut donc le faire progresser, et pour cela, un seul mot d'ordre suivre pour Antoine : REFLECHIR putain ! Sans vouloir faire du foot un jeu d'chec, il faut tout de mme parvenir "intellectualiser" un peu son jeu pour le faire progresser. Rflchir son positionnemment, ou serai-je le mieux plac en cas de contre adverse, en cas d'attaque venant de l'autre aile, comment pourrais-je combler un espace pour bloquer la progression adverse, comment relancer pour que mon quipe parte l'attaque, ou me placer pour proposer la meilleure solution mon coquipier qui a le ballon...etc... autant de question que Antoine doit rsoudre en observant, en coutant, en enregistrant et en faisant le tri tte repose. S'il y parvient, il pourrait tout casser dans les annes venir. Car pour en revenir cette saison, Toinou a connu un dbut de saison plus que laborieux fait de blessures jusqu' la trve de Nol. Une fois sa cuisse soigne correctement, il a rcupr sa place au poste de latral droit pour dlivrer quelques belles prestations mais qui s'appuient donc trop souvent sur son talent brut, sans chercher le faire fructifier. Et si on lui dit tout cela, c'est qu'au fond on l'aime bien et qu'on espre tous le voir progresser ! En attendant, il doit se remettre d'une grosse opration du genou ralise fin mai et aprs quelques mois de rducation (en compagnie de Philippe Mxes, excusez du peu !) St-Jory devrait le rcuprer retap neuf !

Ils n'ont pas su saisir leur chance Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Julien INTINI Df. Latral 5 0 1
Romain JOURNOUD Gardien de but 2 0 1
David SIMON Attaquant 4 0 1

Julien INTINI : Arriv dans le mme bus que celui des U19, pas celui de Knysna, mais celui-l mme qui a emmen dans le groupe senior les Loc Millet, Brice Bougel et autre Benoit Przybylski, Julien n'a pas connu la mme russite que ses comparses. Pourtant, il afficha d'emble une grande motivation et une grande envie en dbut de saison en ralisant une prparation estivale relativement correcte et assidue. Malheureusement pour lui, lors d'un match amical de pr-saison sur la pelouse du TOAC, dans un choc avec un adversaire, il retomba mal et se fractura le scaphode sur cette chute. Rsultat : quelques mois de pltre et autant d'immobilisation le privant ainsi de football. Car le scaphode est un petit os du poignet, assez chiant soigner et qui contraint Julien "Intinight" (ou "Intinris", au choix !) ronger son frein dans les tribunes jusqu' la trve de Nol. Certes, il tait bien prsent sur la feuille de match lors du dplacement Flourens fin novembre, mais pas encore bien remis de cette fracture, les coaches ont prfr le prserver en le laissant sur le banc, d'autant plus que le match tait pre dans un joli bourbier. Il a donc du refaire ses gammes en quipe rserve en attendant et se contenter par la suite de petites apparitions par ci, par l. Sans doute coup dans son lan avec cette blessure de dbut de saison, Julien semble en avoir rcolt une certaine fbrilit double d'un lger manque de confiance qui l'amenrent parfois rater des gestes techniques basiques tels que des contrles sans pression adverse ou des passes simples. Mais s'il parvient ne pas cder au dcouragement, repartir sur des bases saines la saison prochaine, avec la mme motivation et dtermination, il retrouvera assurment sa confiance et pourra prtendre une place dans le groupe en quipe fanion. Car les qualits sont l, il ne reste plus qu' les dpoussirer un peu pour les remettre au got du jour. La confiance en soi et en ses qualits sera l'lment moteur qui lui permettra de progresser.

Romain JOURNOUD : On l'a dj dit un peu plus haut avec Laurent Buzeau, mais en dbut de saison, le contexte au sein du groupe senior concernant le poste de gardien de but tait tellement proccupant qu'on envisageait de faire jouer Boffo ce poste faute de titulaire...Pas vraiment une solution rassurante et heureusement, les petites annonces passes ici ou l sur internet ont portes leurs fruits et ont fait rappliquer au clup deux bonshommes pour garder les buts. Le premier arriver fut donc Romain et garder et surveiller, c'est vraiment son dada puisqu'il est en pleine formation pour intgrer les rangs de la Police ! Seul dans son unit, jeune (19 ans), dmontrant beaucoup d'envie pour revenir son poste de prdilection aprs quelques saisons jouer dans le champ St-Orens, Romain prouve qu'il a la stature pour voluer St-Jory. Bien sur une petite priode de rodage sera ncessaire pour retrouver les automatismes du poste mais sous la houlette de Gilbert Polato qui lui concocte un menu "Special Goalkeeper", il se remet flot rapidement. Pas qualifi pour le premier match contre le TAC, il opre enfin lors d'un dplacement FC Ouest. Et s'il a en cette occasion bien sauv les points du match nul en toute fin de partie, il a tout de mme fait preuve de fbrilit le reste du match, notamment dans les sorties pas toujours bien apprcies. La suite, on la connait. Buzeau est pass par l, il s'est impos en quipe premire et si Romain fera une nouvelle apparition (plutt russie) en novembre, il disparaitra de la circulation aprs quelques piges en quipe rserve. Il semblerait que son nouveau mtier et ses disponibilits alatoires l'ait oblig dclarer forfait pour le football...ou peut tre que la perspective de jouer en quipe rserve, au plus bas niveau district, ne lui paraissait pas tre la meilleure option pour lui. Et comme cela n'tait pas prcis dans la petite annonce de dpart, on ne peut lui en tenir rigueur !

David SIMON : Arriv au clup avec son pote "Pqu" (dit Anthony Vieira), "Tarto" (dit David Simon) pensait simplement taper la gonfle sur un terrain de foot avec ses potes, sans aucune prtention ni ambition dmesure. Mais rapidement, sa vitesse de course et une technique pas trop mche ont taps dans l'oeil des coaches des deux quipes seniors. Se disant qu'ils taient srement tombs sur un joueur prometteur, ils le gardrent en quipe rserve pour qu'il puisse faire tranquillement ses gammes sur le terrain. Toutefois, pendant un gros mois (dbut novembre mi-dcembre), l'quipe fanion connut une priode creuse en terme d'effectif avec plusieurs blessures et suspensions. L'occasion tait idale pour "Tarto" de faire son trou et profiter ainsi des absences pour se mettre en vidence. Si "Pqu" (Antohny Vieira, ndlr) su saisir cette opportunit, David n'y est pas parvenu et hormis ces quatre convocations, on ne l'a plus revu dans le groupe. Un sentiment de frustration peut accompagner cet essai non concrtis car il possde quelques qualits intressantes qui seraient susceptibles d'apporter un "plus" en quipe une. Car son dbut de saison avec la rserve fut prometteur, il flambait sur le terrain en cumulant actions de classe, passes dcisives et buts. Mais au moment de passer le cap suprieur, les blessures s'en sont mles et ne bnficiant pas de la totalit de ses moyens, il n'a pas russi faire ses preuves dans le groupe de l'quipe premire. C'est donc en quipe rserve qu'il poursuivit son aventure et aprs un dbut d'anne 2011 plutt correct, il sombra petit petit dans l'anonymat et ne parvint plus retrouver son niveau de dbut de saison. Etant devenu jeune papa (21 ans !) entre temps, on peut lgitimement lui accorder les circonstances attnuantes d'autant plus qu'il possde un bon esprit collectif et a accept sans broncher les parfois sches (mais nanmoins amicales) remontrances des coaches Michel Birabet et Gilbert Polato. Cela reste en tout cas un lment revoir pour la saison prochaine !

Ils ont dpann avec brio ! Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Laurent AMORES Gardien de But 1 0 1
Julien CHAUVET Df. Central 1 0 1
Benjamin GOULESQUE Df. Latral 4 1 2
Jrmie NOYELLE Attaquant 1 0 0

Laurent AMORES : Ben on l'a dj dit maintes reprises plus haut, mais le gros souci cette saison St-Jory fut le poste de gardien de but. En effet, celui-ci longtemps nourri les inquitudes du duo Ciutat/Giner et aprs les intermdes Boffo et Journoud, ils pensaient avoir trouv la solution dfinitive avec Buzeau. Malheureusement, les imprvus sont l pour pimenter la vie et son absence fin janvier 2011 a piment l'existence des coaches saint-joryens. Journoud parti, Boffo ayant dj suffisamment donn par le pass, ils se tournrent donc vers Laurent Amores pour effectuer cette pige de un match. Pas totalement une surprise puisque "Lolotte" fut longtemps un gardien de but de talent dans les quipes de jeunes et mme lors de ses dbuts en catgorie seniors. Une valeur sre donc, que seule une volont de jouer dans le champ dclare il y a une bonne dizaine d'annes maintenant pourrait contrarier. Mais sur ce coup, Laurent accepte la mission d'intrim et malgr deux buts encaisss, il dmontrera qu'il n'a pas perdu grand chose de son talent ce poste. Certes a va un peu moins vite que par le pass, mais les prises de balles, les sorties et les rflexes rassurent tout le monde. On sent le mtier chaque intervention et en tant que bel artisan de cette victoire (difficile) contre le FC Ouest, il aura assur avec classe la prnnit et la continuit des rsultats saint-joryens. Mais pas de blague hein, c'est bien en tant que joueur de champ qu'on le retrouvera la saison prochaine !

Julien CHAUVET : Le capitaine de l'quipe rserve eut galement droit sa part de gloire en ralisant un dpannage sans forfanterie lors d'un dsormais fameux dplacement Flourens, un lugubre soir de novembre... Entre suspensions et blessures, il fallait bien quelqu'un pour jouer en dfense centrale aux cts de Millet. La pari fut tent par coach Ciutat de prendre Chauvet pour colmater cette brche. Et pari gagnant puisque Julien rpondit aux attentes et livra une prestation largement correcte. Pour lui, la dfense saint-joryenne dlaissa exceptionnellement son jeu en zone et sa dfense plat afin qu'il soit l'aise dans son meilleur poste : celui de stoppeur l'ancienne. Coll au short de son adversaire, Julien se jetta sur chaque ballon et se battit comme un mort de faim pour que son quipe prserve son court avantage au score. On le sait, la relance ce n'est pas son point fort mais ce n'est pas ce qu'on lui demandait ce soir l. Au final, il assura son tour un intrim propre et sans bavure et peut s'enorgueillir d'tre invaincu en quipe fanion ! Retour en quipe rserve aprs cela sans que le succs ne lui monte la tte et faisant toujours preuve d'autant d'abngation.

Benjamin GOULESQUE : "Benji en quipe premire", c'est un slogan auquel on a bien cru pendant un moment ! Si avec le recul on s'aperoit qu'il n'a effectu qu'un brillant dpannage, sur le coup, on a bien cru qu'il allait faire comme Vieira et profiter des absences pour gagner et garder sa place. Et on ne dit pas cela parce qu'il a probablement inscrit l'un des plus beaux et des plus dterminants buts de la saison saint-joryenne ! Mais bel et bien parce que ses prestations taient chaque fois solides, consistantes et russies. Comme pour beaucoup de ces intrimaires de luxe, il arriva en pleine lumire au cours du dplacement ...Flourens !! Vous suivez pas ou quoi ??? Bon ben ce soir l, flanqu sur son ct droit au poste de latral, il dcoche une frappe du bord de la touche trente mtres des buts adverses. Lobbage du gardien lucarne oppose, ficelle, un zro pour St-Jory, 4 points dans la besace, emball c'est pes ! Il a donc offert une victoire inespre son quipe compte tenu du contexte, avec un but improbable et un match correct. Il est donc qualifi pour le tour suivant, puis le suivant, puis encore le suivant...etc.. et chaque fois sa bonne vitesse, son gabarit robuste, sa gnrosit dans l'effort et son caractre "tte brle" sur un terrain firent du bien la dfense saint-joryenne. On pense alors qu'il peut s'installer durablement au sein du groupe mais petit petit, les retours de Bals, de Prez, l'avnement de Millecam ainsi que quelques lacunes techniques et tactiques le pousseront vers la sortie et un retour en quipe rserve. Comme c'est un battant, il a logiquement t un peu du de cette viction mais dot d'un bon esprit club, il a vite oubli cela pour se battre toujours autant sous les ordres de Michel Birabet et Gilbert Polato. Eternellement jeune, il devrait encore tre l pour jouer, peu importe avec qui...

Jrmie NOYELLE : Jrmie est vraisemblablement le joueur qui a le plus progress cette saison. Srieux, volontaire, discret et pas grande gueule, il a su profiter des conseils et directives du tandem Polato/Birabet pour prendre de l'ampleur et donner de l'paisseur son jeu. Ainsi, un soir hivernal de janvier, alors qu'il se trouvait la montagne avec ses potes pour le week-end, il fit la route pour venir dpanner en quipe premire lors d'un match Merville ! Mme si cette intervention n'aura pas t suivie d'effets, par son comportement gnral et son entre en jeu correcte, il se sera au moins signal auprs de toute l'quipe technique du clup et sera peut tre amen raliser d'autres intrim un peu plus long l'avenir. Il a donc poursuivi tranquillement sa route en quipe rserve et devra poursuivre dans cette voie qui lui permis de franchir quelques palliers dans son jeu aussi bien technique que physique.

Contraris par les blessures... Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Jason BARD Attaquant/Dfenseur 4 0 1
Jordan BIRABET Df. Central/Milieu 3 0 2
Sbastien JOUBERT Milieu 5 0 0
Morgan MILAN Df. Latral 5 0 0

Jason BARD : Vif, hyper rapide et pas impressionn pour un sou par le passage en catgorie seniors, l'instar de ces collgues Millet, Bougel, Intini et consorts, Jason a pas mal impression le groupe ds son arrive. Plutt sec dans les contacts, bnficiant sans arrt des contres favorables, il est capable de surprendre les dfenses adverses et crer des brches pour lui mme ou ses coquipiers. Cependant, c'est plutt avec maladresse qu'il conclut ses actions offensives et tant encore jeune, et donc plir, Jason doit encore emmagasiner de l'exprience pour prendre une plus grande place dans le groupe. Il tait d'ailleurs bien parti pour cela puisque le dbut de saison l'avait vu apparatre rgulirement en quipe fanion. Mais un carton rouge rcolt contre Seysses (mi novembre) l'a tout d'abord priv de match jusqu' la trve de Nol. Retour la case quipe rserve pour se remettre flot. Et c'est ce moment l que les blessures s'enchainrent puisqu'une faiblesse une cheville lui occasionna une entorse suivie de quelques petites rechutes. Sa fin de saison fut donc laborieuse d'autant plus que son activit de pompier occupe pas mal son emploi du temps. Dommage car la vitesse est un atout important dans le football d'aujourd'hui et il aurait peut tre sa carte jouer dans cette quipe saint-joryenne. A suivre pour la saison prochaine...

Jordan BIRABET : Bah ouais, vous ne revez pas, seulement trois petits matches de championnat pour Jojo cette saison ! La machine si bien huile des saisons prcdentes s'est donc grippe cette saison dtruisant ainsi sa monte en puissance au sein du groupe. Tout avait pourtant bien commenc avec une prparation videmment srieuse et pousse de sa part. Mais le "drme" intervint assez rapidement, au cours d'un match de coupe du Midi contre le Mirail dbut octobre 2010. Lors d'un choc avec son coquipier El Aroui, son genou cda et une intervention au mnisque devenait alors indispensable. Opration donc, convalescence, rducation, Jordan espre revenir pour 2011. Petit petit, il rcupre physiquement et enchaine les entranements. Peut tre un peu trop tt puisque au cours d'un match amical, il ressent une nouvelle douleur... l'autre genou !!! Eh oui, sans doute est-ce l'effet de la compensation mais c'est prsent l'autre qui le fait souffrir. Nouvel arrt, nouvelles sances de kin, nouvelle convalescence et nouvelle priode de reprise. Malgr la douleur qui persiste, Jojo se bat car il s'est fix un objectif en tte : jouer le dernier match de la saison au TAC, quipe avec laquelle il eut maille partir la saison prcdente ! Un ou deux matches avec l'quipe lui permettront de retrouver un peu de rythme et c'est avec satisfaction qu'il atteindra son objectif en tant carrment titularis pour la "finale" au TAC. Bel effort de la part Jojo qui est ttu comme un mule quand il s'y met et on espre surtout qu'il n'a pas dj hypothequ ses chances pour la saison prochaine en faisant tous ces efforts malgr la douleur au(x) genou(x). Si ce n'est pas le cas, on se dlecte d'avance de la paire Millet-Birabet en dfense centrale !

Sbastien JOUBERT : En provenance directe du voisin Seilh, Sbastien vient en ralit de plus loin puisque c'est en Hrault qu'il faut aller chercher ses origines. Nouvel habitant saint-joryen, c'est donc logiquement qu'il s'est point l'entranement du club en dbut de saison. Une prsence continue et asside pour ce nouvel arrivant qui s'est trs vite integr dans le groupe par son enthousiasme en dehors du terrain et un srieux sur la pelouse. Pas du genre se laisser marcher sur les pieds, il affiche un d'emble un caractre bien tremp, va au contact, sait se placer et offre une nouvelle carte aux saint-joryens : un jeu de tte efficace ! Son dbut de saison est donc plein de promesse et il s'impose comme un titulaire en puissance dans un couloir au milieu de terrain. Malheureusement, son caractre festif lui jouera des tours puisque au cours du 3me mi-temps justement festive, il passera la tte travers une vitre de La Salle. Mauvaise ide car le simple vitrage n'offre pas une grande rsistance et cde sous le choc. Grosse frayeur pour tout le monde puisque Sbastien affiche dsormais une belle entaille faon "Ribry" sur la joue et cope d'une belle brochette de points de suture. Ceci constituera son premier ceuil de la saison alors qu'il avait bien enchain jusqu' dbut novembre. Son retour sera alors bref puisqu'il se blessera au genou cette fois lors d'un entranement. Nouvel arrt jusqu' la fin de l'anne. Nouveau retour en 2011, par la case quipe rserve cette fois. Mais nous sommes en hiver, Sb est un casse-cou et la saison de ski bat son plein. Tout cela mis en corrlation et l'on obtient une nouvelle blessure aux ctes cette fois !! Bon bah l, devant l'ampleur de la tche accomplir pour retrouver une condition physique acceptable, nous ne reverrons pas Sb jusqu' la fin de la saison. Reste maintenant savoir s'il sera de retour pour la saison 2011-2012. Si c'est le cas, ce sera une bonne nouvelle pour les saint-joryens qui non seulement d'un bon joueur, retrouveront un sympathique compagnon de route !

Morgan MILAN : Vraiment pas bol pour Momo ! Aprs une saison 2009-2010 quasiment blanche suite une blessure au genou contracte lors d'un match amical de pr-saison, il a failli remettre a cette saison avec une periostite contracte aprs deux mois seulement de prparation. Il avait pourtant bien dmarr face au TAC lors du match inaugural de la saison mais par la suite, cette blessure l'empcha de poursuivre la saison avec continuit. Le genre de blessure vraiment cagante soigner, pour laquelle le seul remde est le repos car l'inflammation de ce petit muscle tibial ne supporte pas l'effort...et encore moins les footing de dbut de saison sur le bitume ou les terrains secs ! Donc gare la rechute lors de la reprise Morgan ! Oui, parce que depuis, il est bel et bien revenu sur les pelouses mais plutt du ct de l'quipe rserve puisqu'il s'est entre temps fait chiper sa place par Bals ou Millecam. Mais force de volont, de srieux et d'investissement, il est revenu bousculer cette hirarchie en fin de saison la grande satisfaction de tout le monde tant il insuffle de la bonne humeur dans tout le groupe. Et sur le terrain, c'est galement un vritable combattant qui accompli sa besogne avec plus ou moins de russite. Il avait bien commenc face au TAC en septembre 2010, il fut un des seuls surnager dans le nauffrage saint-joryen face au...TAC en mai 2011 ! Entre temps, normment de frustration (intgralit du match Pibrac sur le banc !), du dvouement voire de la dvotion (c'est pas un peu trop l, non ?), de la russite (Merville) et quelques petits couacs (Bazige). Mais on le sait, comme tous les joueurs prsents dans cette catgorie, il est plutt difficile de raliser des prestations rgulires lorsque l'on connait de longues blessures. On compte donc sur lui pour revenir encore plus fort la saison prochaine en quipe fanion, sans oublier qu'il fut un des rares tirer l'quipe rserve vers le haut chaque fois qu'il fut prsent. Un peu comme s'il avait le cul entre deux chaises !! En plus, il est encore jeune et les meilleures annes de footballeur sont devant lui. Alors a presto Momo !

Ils ont disparus de la circulation... Poste Nbe matches But(s) Carton(s)
Anthony GUILLEN Milieu 3 0 0
Kvin LEMONON Milieu/Attaquant 1 0 0
Anthony GUILLEN : Arriv au clup avec son compre Lancien en provenance directe de Gratentour, le "cousin de Sb" comme tout le monde l'appelait en dbut de saison pour le reconnaitre, semblait plus ou moins charg et en mesure de prendre les manettes du jeu saint-joryen. Mickal Giraudo parti, son jeu similaire mais moins gourmand en touche de balle correspondait ce que recherchait le tandem Ciutat / Giner. Un joueur capable d'orienter le jeu et d'aller de l'avant en seulement trois-quatre touches de balle, chose qui manquait cruellement aux saint-joryens depuis deux saisons. Antho possdait donc toutes ces qualits mais une lui manquait cruellement : celle d'habiter pas loin de St-Jory ! On blague moiti mais il est vrai qu'avec un travail dbordant assez tardivement sur le dbut de soire et un domicile Montrabe, difficile d'tre Kvin LEMONON :
ACCUEIL Archives 2010-2011

Copyright "Brigate Rossoblu" 2010 - Tous droits rservs